Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Dodge Challenger domine le troisième trimestre devant les Ford Mustang et Chevrolet Camaro

On doit se frotter dans les mains au sein du groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles), comme on doit se gratter la tête chez Ford, mais surtout chez Chevrolet. La Dodge Challenger, malgré ses 11 années sur le marché sans changements significatifs, a dominé ses deux rivales au chapitre des ventes au dernier trimestre.

Au cours de cette période, il s’est écoulé 18 031 Challenger contre seulement 12 275 Camaro. Ça fait un bout que cette tendance dure, même si la représentante de Chevrolet est beaucoup plus récente et moderne. Ce qui a été plus surprenant cette fois-ci, c’est que la Mustang a été surclassée. L’écart est mince entre les deux, toutefois, puisque 16 823 exemplaires de la plus vieille (1964) des trois ont été réclamés.

Le segment ne l’a pas facile, cependant, car la Challenger a été la seule à enregistrer des gains. Si on compare avec l’année précédente, elle a vu ses ventes croître de 21 %. De son côté, la Mustang a essuyé un retrait de 12,3 % pendant que la Camaro voyait son recul être de 15 %.

Ford Mustang 2019
Photo : D.Heyman
Ford Mustang 2019

Depuis le début de l’année, toutefois, Ford a toujours les devants avec 55 365 Mustang vendues contre 46 699 Challenger. À 36 791 unités, la Camaro est bonne dernière et avec les rumeurs persistantes concernant sa deuxième disparition, ça ne regarde pas bien.

Quant à la Challenger, elle continue de surprendre. Dodge a effectué un travail remarquable pour la conserver au goût du jour, notamment avec ce qui semble être des mises à jour constantes et annuelles. Chez Ford, la génération actuelle ne semble pas avoir le même attrait auprès des amateurs. Nul doute, également, que certains attendent l’arrivée de la GT500 pour se procurer un modèle. Chez Dodge, toutes les variantes sont au catalogue depuis une mèche.

Et chez Chevrolet ? Là aussi, le design de la nouvelle Camaro ne semble pas avoir fait l’unanimité.

Bref, un segment fascinant, malgré une popularité qui s’effrite quelque peu.