Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les équipes s'interrogent sur une nouvelle guerre des pneus en F1

F1: Les équipes s'interrogent sur une nouvelle guerre des pneus en F1

Par ,

D'après GMM

En Malaisie, le rendez-vous du vendredi matin entre Bernie Ecclestone et les directeurs d'écurie a principalement tourné autour des fournisseurs de pneus pour 2011.

Le magazine Auto Motor und Sport rapporte que les équipes sont inquiètes que la situation ne soit pas claire sur qui va remplacer Bridgestone comme fournisseur de pneus officiel.

Le fabricant français Michelin, qui s'était retiré à fin 2006 fatigué de la guerre de pneus avec son homologue japonais, se préparerait à revenir mais "veut de l'argent". La rumeur parle de 2 à 5 millions d'euros pas équipe par saison plus de la publicité gratuite sur les circuits durant les grands prix.

Curieusement, une autre rumeur indique que Bridgestone serait en train de revoir sa décision de quitter la F1 si les équipes sont prêtes à payer pour leurs pneus.

Bernie Ecclestone propose que le manque à gagner des revenus publicitaires donnés à Michelin soit déduits de revenu général, en d'autres mots, les équipes gagneraient moins.

Mais si la F1 est prête à se lancer dans une nouvelle guerre des pneus, cela voudrait dire que d'autres fabricants, Hankook et Kumho par exemple, pourraient entrer dans la bataille en proposant des contrats plus abordables aux petites équipes.

Mike Gascoyne, le directeur technique de Lotus, reste sceptique sur la perspective d'une nouvelle guerre des pneus en F1. La FIA avait voulu un fabricant unique ces dernières années dans le but de réduire les coûts.

Il déclare à Autosport : "Je pense qu'une guerre des pneus, avec des essais limités sera très difficile. La bataille de pneus est bonne lorsque vous êtes avec le bon pneu, mais terrible quand vous êtes avec le mauvais. Et puis, la guerre des pneus n'a jamais fait réduire les coûts, c'est une spirale infernale. Donc je crois qu'il nous fait être prudents avec ça."