Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Silence radio de la part de la FOTA

F1: Silence radio de la part de la FOTA

Par ,

D’après GMM

La FOTA, l’association des équipes de Formule 1, n’a pas voulu commenter le contenu de la lettre qu’elle a reçue de Max Mosley, le président de la FIA.

À quelques jours de la divulgation par la FIA de la liste des inscrits au Championnat du monde de F1 de 2010, Mosley prie les huit équipes encore membres de la FOTA de s’inscrire maintenant, et puis de discuter par la suite des changements à apporter aux règles proposées.

Dans cette lettre, vue par certains médias, Mosley cite l’article 66 du Code sportif international qui empêche la FIA de changer les règlements de 2010, incluant le fameux projet de plafond budgétaire.

Mosley ajoute que si les équipes de la FOTA abandonnent les conditions liées à leurs inscriptions, tous les inscrits confirmés pour l’an prochain pourront unanimement faire modifier les règles.

L’avocat britannique a même précisé que la plupart des changements exigés par la FOTA seraient acceptés.

Mosley a demandé d’obtenir une réponse mardi de la part de la FOTA. Mais John Howett, le patron de l’écurie Toyota et vice-président de la FOTA, a indiqué au journal La Gazzetta dello Sport « Je ne peux pas commenter le contenu de cette lettre ».

Durant ce temps, les avocats de la FIA se demandent si l’accord passé par la FOTA de pénaliser de 50$ millions une équipe qui brise ses rangs va à l’encontre des lois de la concurrence et d’une libre compétition.

Cet accord prévoit l’imposition d’une « amende » de 50$ millions à tout membre de la FOTA qui déciderait de briser les rangs de l’association afin de s’inscrire au Championnat du monde.


photo:WRI2