Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Ford Ranger Raptor viendrait… finalement

Lorsqu’on a appris l’an dernier qu’une version Raptor du Ford Ranger allait être produite, on a presque eu le temps de s’emballer. Presque, car Ford a été rapide à annoncer qu’elle n’allait pas proposer cette version du modèle en Amérique du Nord.

Or, il appert que la compagnie aurait changé d’avis, selon ce que rapporte le site australien CarExpert. Elle préparerait une variante destinée à ce côté-ci de l’Atlantique pour l’an prochain.

Les ingénieurs travaillent actuellement sur le développement de la camionnette qui est conçue conjointement avec la prochaine génération de l’Amarok chez Volkswagen. Elle est donc pensée dès le départ avec un angle américain. Des employés nord-américains font d’ailleurs partie de l’équipe, ce qui ajoute du poids à l’information voulant qu’elle soit proposée ici.

Le site australien auquel nous faisions référence a publié une capture d’écran de ce qui ressemble à la fiche de construction d’un modèle du Ranger Raptor. Le numéro d’identification correspond à une édition 2021 (donc un modèle 2022, une fois chez les concessionnaires). Il est propulsé par un moteur V6 EcoBoost de 2,7 litres qui envoie sa puissance aux quatre roues via le boulot d’une boîte automatique à 10 rapports.

Bien que la cavalerie de ce moteur ne soit pas annoncée, la publication croit que Ford utilisera deux turbocompresseurs pour obtenir une capacité de 325 chevaux et un couple d’environ 400 livres-pieds. En comparaison, le moteur 4-cylindre turbo de 2,3 litres de l’actuelle version du Ranger produit 270 chevaux et 310 livres-pieds de couple.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Ford Ranger Raptor 2019, trois quarts arrière
Photo : Ford
Ford Ranger Raptor 2019, trois quarts arrière

Comme la variante Raptor du F-150, le Ranger Raptor pourra profiter d’une longue liste de modifications pour affronter les pires terrains tels une suspension Fox, des pneus plus massifs, des plaques de protection et un cadre plus solide. Attendez-vous à une longue liste de modifications d’ordre esthétiques, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il est clair que le modèle présentera un style plus différent, et surtout plus agressif par rapport à la version régulière.

Si une version Raptor du Ranger est possible pour nous, c’est qu’en fait, on aura droit à une nouvelle génération du Ranger. Si le produit est récent chez nous (2019), cette génération roule depuis 2015 ailleurs sur la planète.

Ford n’a pas avancé de dates quant à ses débuts, mais on s’attend à ce que ça se fasse en 2021 et qu’il se pointera chez les concessionnaires comme modèle 2022. Si tel est le cas, nous aurons assurément plus d’informations à partager au cours des prochains mois, quoique la nouvelle réalité qui nous est imposée par le coronavirus change la donne.

Ce qui est certain, c’est que si le tout se concrétise, Ford n’aura pas de difficulté à convaincre les amateurs. Surtout, elle aura alors un concurrent digne de ce nom dans le créneau. Ce dernier propose déjà des versions prêtes pour la guerre avec le Chevrolet Colorado ZR2 (et ZR2 Bison), ainsi que le Toyota Tacoma TRD.

Ford Ranger Raptor 2019, arrière
Photo : Ford
Ford Ranger Raptor 2019, arrière