Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Taurus 2010 : aperçu

Ford Taurus 2010 : aperçu

Reconduire un exploit oublié Par ,

En 1986, Ford a donné un choc à l'industrie de l'automobile avec l'introduction de la première génération de sa berline intermédiaire Taurus. Avec le temps, la concurrence a donné le ton, et, malgré de nombreux essais de retour en force, la Taurus n'a bientôt été associée qu'aux parcs d'automobiles. La dernière tentative infructueuse en liste a été une Five Hundred déguisée et renommée que Ford espère oublier au plus tôt.

Ford doit avoir hâte de savoir si la nouvelle Taurus arrivera à créer la même onde de chocs qu'en 1986.

Detroit, janvier 2009, Ford frappe de nouveau avec l'introduction de la nouvelle Taurus 2010 qui, à l'instar de celle de 1986, attaque la catégorie de plein fouet. Dearborn applique maintenant le langage post-cinétique aux produits en vente en Amérique du Nord, et c'est pour le mieux. D'ailleurs, ce langage est en voie d'élargissement sur l'ensemble de la gamme de voitures.

Les meilleurs ingrédients
Ford a retrouvé la recette d'une voiture destinée au succès : le style est moderne et frais sans toutefois paraître étrange comme ç'a été le cas en 1996. Le design est inspiré. On retrouve les airs de famille avec la Lincoln MKS de profil, et l'arrière s'apparente de près au Concept Interceptor.

L'avant est massif avec une calandre proéminente dont l'aménagement est la nouvelle signature du constructeur. La ceinture de caisse est élevée, et l'arrière tronqué diminue l'effet de longueur tout en donnant une impression de puissance.

L'habitacle est supérieur aux standards habituels de la marque. La planche de bord bipartite est simple mais franchement bien exécutée. Ford utilise un style sans grande envergure, mais il a l'avantage d'être fonctionnel et très élégant. Le bloc d'instrumentation est particulièrement réussi avec un éclairage puissant qui facilite la consultation.

On retrouve les airs de famille avec la Lincoln MKS de profil, et l'arrière s'apparente au Concept Interceptor.