Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Future usine de batteries Volkswagen : le Canada serait fortement considéré

Considérant l’entente signée en août dernier, il serait étonnant que le Canada ne soit pas retenu. Le chroniqueur auto: , mis à jour:

•    Le Canada serait fortement considéré par Volkswagen pour la construction de sa future usine de batteries en Amérique du Nord.

•    En août dernier, la compagnie a signé un protocole d’entente avec le Canada pour intensifier la recherche de matériaux nécessaires à la construction de batteries.

•    Le ministre de l’Industrie, François-Philippe Champagne, fait une tournée de la Belgique et de l’Allemagne, à la recherche d’investissements dans le secteur automobile.

Volkswagen et sa filiale de batteries PowerCo ont commencé à chercher un site pour la construction de la première usine de cellules de batteries du fabricant allemand en Amérique du Nord. 

C’est l’agence Reuters, citant une source au sein de l’entreprise, qui rapporte la nouvelle, 

Ladite source a déclaré que le Canada était « une option logique » pour la construction de l’usine. Celle-ci serait la première méga-usine de Volkswagen à l’extérieur de l’Europe. 

Cette initiative a été décrite comme une extension du protocole d’accord signé en août dernier entre Volkswagen et le Canada, riche en minéraux. Les partis avaient alors convenu d’intensifier leurs efforts pour obtenir un accès au lithium, au nickel et au cobalt.

Les constructeurs automobiles européens ont fait pression pour obtenir des participations dans la production de batteries sur le continent, mais l’industrie n’en est encore qu’à ses débuts.

En septembre, Volkswagen a annoncé la création d’une coentreprise de 2,9 milliards américains pour la fabrication de pièces de batteries avec la société belge de matériaux Umicore.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Volkswagen ID4 2022
Photo : Volkswagen
Volkswagen ID4 2022

À la recherche d’un site en Amérique du Nord, Thomas Schmall, membre du conseil d’administration de Volkswagen chargé de la technologie, a déclaré que PowerCo était sur le point de traverser l’Atlantique : « Les conditions en Amérique du Nord sont très attrayantes. Le site le plus compétitif l’emporte. »

Le ministre de l’Industrie, François-Philippe Champagne, visite présentement la Belgique et l’Allemagne dans le but d’obtenir davantage d’investissements dans le secteur automobile.

Nous allons surveiller ce dossier de près, car une annonce positive aurait des impacts économiques importants, notamment avec la création d’emplois. Nous allons aussi surveiller la réaction du côté environnemental de la chose.