Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM envisage de se départir de l'une de ses marques pour freiner les pertes

GM envisage de se départir de l'une de ses marques pour freiner les pertes

La nouvelle stratégie ne permettra pas un dédoublement des produits Buick, Pontiac et GMC Par ,

La nouvelle stratégie ne permettra pas un dédoublement des produits Buick, Pontiac et GMC

Avec sa part de marché qui continue de fondre et ses profits qui semblent imaginaires, General Motors risque bientôt de devoir écarter une de ses
Bob Lutz a déclaré qu'au moins une des divisions les plus faibles de GM pourrait être éliminée si les ventes projetées ne peuvent être atteintes. (Photo: General Motors of Canada)
nombreuses marques. Son vice-président Bob Lutz, toujours prêt à dévoiler son jeu aux médias (parfois à la consternation de ses collègues), a déclaré le 23 mars dernier qu'au moins une des divisions les plus faibles de GM pourrait être éliminée si les ventes projetées ne peuvent être atteintes.

De qui pourrait-il s'agir? Question de rafraîchir votre mémoire, GM produit les véhicules Buick, Cadillac, Chevrolet, GMC, Hummer, Pontiac, Saab et Saturn en Amérique du Nord ainsi qu'Adam Opel en Europe (excluant le Royaume-Uni, où Opel change de nom pour Vauxhall) et Holden en Australie. Le numéro un mondial détient aussi une part considérable d'Isuzu, une marque (seulement vendue aux États-Unis) qui vend maintenant des VUS GM sous une nouvelle bannière et bientôt une camionnette Chevrolet Colorado/GMC Canyon renouvelée, sans oublier Suzuki, Subaru et Fiat. Est-ce que j'en oublie? Daewoo, c'est vrai, mais cette marque a presque été enrayée complètement de la surface de la terre, à l'exception de la Corée du Sud.

Alors que GM a réduit de façon significative son implication dans la marque Fiat et qu'il s'aligne plus que jamais avec Subaru (comme le démontre la
C'est une marque provenant du marché nord-américain qui devra passer sous le couperet, si une telle mesure est approuvée. (Photo: General Motors of Canada)
nouvelle Saab 9-2X et la toute prochaine Saab 9-6X, basée sur la Subaru Tribeca), ses marques Opel et Vauxhall sont en déroute depuis quelques années. Toutefois, GM n'est pas sur le point de les abandonner puisqu'il se retirerait ainsi du marché européen -- si l'on ne tient pas compte des quelques véhicules Daewoo vendus en tant que Chevrolet, de la poignée de nouveaux véhicules Cadillac et des rares modèles Saab. Holden se tire raisonnablement bien d'affaire en Australie, ce qui devrait lui éviter d'être touché.

C'est plutôt une marque provenant du marché nord-américain qui devra passer sous le couperet, si une telle mesure est approuvée. Prenant la parole lors d'une conférence organisée à New York par Morgan Stanley, le
En raison d'investissements insuffisants au cours des dernières années, Buick et Pontiac sont deux «marques endommagées», selon Lutz. (Photo: General Motors of Canada)
vice-président a affirmé qu'en raison d'investissements insuffisants au cours des dernières années, Buick et Pontiac sont deux «marques endommagées», quoique GM tente présentement de corriger ses erreurs avec un assortiment de nouveaux véhicules fraîchement lancés ou sur le point de l'être. Si certaines marques (pas nécessairement Buick ou Pontiac) ne réussissent pas à rencontrer les projections de ventes, «nous devrons à ce moment envisager une suppression. Ce que nous devons faire, c'est de garder les marques que nous avons.»