Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Insight 2000-2006 : occasion

Honda Insight 2000-2006 : occasion

La première voiture hybride en Amérique du Nord semble être remarquablement fiable Par ,

Les glaciers fondent, la couche d'ozone s'amincit et l'apocalypse économique actuelle nous méfie d'acheter un véhicule neuf.

Honda Insight 2005

Se procurer un moyen de transport plus abordable est simple: il faut acheter dans l'usagé. Cependant, si l'on désire en plus protéger l'environnement et faire connaître au monde entier nos intentions «vertes», cela devient un peu plus compliqué. Après tout, rarement entend-on parler du marché des voitures hybrides... d'occasion.

Rappelons qu'une hybride est alimentée à la fois par un moteur à combustion et un moteur électrique. Les deux se portent assistance pour accroître la puissance disponible ou réduire la consommation de carburant, dépendamment de la situation.

La batterie à bord est rechargée par une génératrice qui, elle, est alimentée par le moteur thermique. Donc, pas besoin de brancher la voiture à une prise de courant. L'énergie emmagasinée dans la batterie est ensuite utilisée par le moteur électrique pour mouvoir la voiture dans certaines conditions.

Honda vient tout juste de lancer la seconde génération de sa berline Insight au Salon international de l'auto de Détroit, trois ans après l'abandon du modèle original (2000-2006). Ce dernier ne s'est jamais vendu en grande quantité et n'a jamais vraiment eu la cote auprès des consommateurs. N'empêche, il s'agissait de la toute première voiture hybride commercialisée en Amérique du Nord. Ceux qui l'ont adoptée pouvaient se vanter de posséder un véhicule historique.

L'idée était bien noble, mais le revers de la médaille pouvait en effrayer plusieurs. En effet, les hybrides misent sur un grand nombre de technologies et d'équipements rares, complexes et relativement peu éprouvés à long terme. C'est pourquoi la plupart des acheteurs de véhicules d'occasion n'oseront même pas s'approcher d'une hybride à moins de trente pieds. Dommage, car ils pourraient peut-être rater une belle occasion.

La Honda Insight n'est pas conçue pour enflammer les amateurs de performance. Toutefois, elle semble être étonnamment fiable et, bien entendu, très économique.

Sa puissance modeste de 70 chevaux est largement compensée par sa faible consommation d'essence qui, selon l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), se situe à moins de 3,5 litres aux 100 kilomètres sur l'autoroute. En ville, le chiffre est à peine supérieur.

La première Insight renfermait un moteur à trois cylindres de 1,0 litre jumelé au système d'assistance motorisée intégrée (IMA) de première génération de Honda. Ce dernier variait la combinaison entre puissance mécanique et électrique selon les besoins du moment. Pour une plus grande efficacité énergétique, la voiture misait également sur une carrosserie légère et aérodynamique.

Honda Insight 2004