Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep annonce trois nouveaux modèles électriques d’ici 2025

Jeep Recon | Photo : Jeep
Obtenez le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt auto chez Automobile en Direct
Daniel Rufiange
Jeep souhaite dominer l’univers du VUS électrique et compte y arriver avec l’arrivée de plusieurs créations attrayantes.

Jeep nous a conviés à une petite table ronde virtuelle hier après-midi afin de partager avec nous ses objectifs en matière d’électrification au cours des prochaines années. On nous a dévoilé les plans et l’identité d’un modèle destiné à l’Europe, mais aussi celle de deux produits qui vont débarquer chez nous en 2024.

En gros, la marque reconnue pour ses véhicules utilitaires et la prouesse de ces derniers hors des sentiers battus veut que 50 % de ses ventes soient tout électriques en Amérique du Nord en 2030. Sur le Vieux Continent, cette proportion sera de 100 %.

Consultez les véhicules à vendre près de chez vous

Pour y arriver, bien sûr, ça va prendre de nouveaux modèles. Jetons un coup d’œil sur les nouveaux joueurs annoncés par la marque.

Jeep Avenger
Jeep Avenger | Photo : Jeep
Jeep Avenger, profil
Jeep Avenger, profil | Photo : Jeep
Jeep Avenger, avant
Jeep Avenger, avant | Photo : Jeep

Jeep Avenger

Amorçons notre petite tournée avec le modèle qu’on ne verra jamais en Amérique du Nord, le Jeep Avenger. Oui, on vient de piquer le nom à Dodge qui l’avait utilisé une dernière fois pour identifier une berline il y a une quinzaine d’années. Personne ne va monter aux barricades cette fois-ci.

Le modèle, dont le design a été l’affaire des studios turinois de Jeep, sous la supervision de Ralph Gilles, le responsable du design. On ne s’attardera pas sur ce dernier, car il ne nous est pas destiné, mais il est important de savoir pourquoi et Jeep a répondu à cette question. En gros, la demande pour ce format de véhicule n’est simplement pas assez forte en Amérique du Nord (lire les États-Unis). Et pour se situer, mentionnons que le Jeep Avenger est juste un peu plus petit que le Jeep Renegade.

Jeep Wagoneer S
Jeep Wagoneer S | Photo : Jeep
Jeep Wagoneer S, profil
Jeep Wagoneer S, profil | Photo : Jeep
Jeep Wagoneer S, trois quarts arrière
Jeep Wagoneer S, trois quarts arrière | Photo : Jeep
Jeep Wagoneer S, avant
Jeep Wagoneer S, avant | Photo : Jeep

Jeep Wagoneer S

Là où ça nous concerne le plus, c’est avec les deux modèles qui suivent. Dans un premier temps, le Wagoneer S, un nouveau modèle porteur d’un design tout frais, une signature qui respecte l’ADN Jeep, mais qui nous montre aussi une des directions que va prendre la firme avec le style de ses modèles électriques. Jetez un coup d’œil aux photos qui accompagne cette nouvelle, elles méritent d’être examinées, notamment en ce qui a trait au design de la partie arrière de ce Wagoneer électrique.

Nous n’avons pas eu droit à tous les détails concernant la quincaillerie dont allait profiter ce modèle, mais on nous a simplement promis une puissance de quelque 600 chevaux, ainsi qu’une autonomie de 600 kilomètres.

Le modèle sera montré l’an prochain et pourra être commandé dès le début de 2023. Sa production aura lieu en Amérique du Nord, mais il sera aussi vendu ailleurs sur la planète.

Jeep Recon, avant
Jeep Recon, avant | Photo : Jeep
Jeep Recon, profil
Jeep Recon, profil | Photo : Jeep
Jeep Recon, portes ouvertes
Jeep Recon, portes ouvertes | Photo : Jeep
Jeep Recon, arrière
Jeep Recon, arrière | Photo : Jeep

Jeep Recon
 
Le modèle le plus intrigant qui a été dévoilé, c’est le Recon. Avec un design fortement inspiré du Wrangler, il se présente comme son alter ego. Son style est plutôt craquant et on peut le voir sur les photos, la personnalisation sera semblable à celle qu’il est possible d’atteindre avec le Wrangler, notamment avec le retrait des portières et du toit.

Christian Meunier, le chef de la direction de Jeep, a peut-être eu la meilleure façon de décrire ce nouveau modèle, expliquant en substance que le modèle allait permettre de profiter de la nature et du grand air dans le plus grand des silences.

Quant au modèle, les détails viendront, mais on sait déjà qu’il sera équipé de pneus tout-terrain, de plaques de protection, de différentiels qui pourront être verrouillés, de crochets pour le remorquage, ainsi que d’un système de gestion de terrain.

Ce produit va nous arriver au plus tard en 2024. Et, non, il n’est pas là pour remplacer le Wrangler, Christian Meunier a été clair là-dessus. « Le roi, c’est le Wrangler et ça va le demeurer ; il faut que ça en soit ainsi. »

 Et préparez-vous à voir des écussons 4xe partout avec les modèles de l’entreprise. On nous a répété à moult reprises que 4xe était le nouveau 4x4.

Aussi, fait intéressant, le grand patron de la division nous a aussi partagé quelques chiffres concernant la croissance de la marque et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers sont impressionnants. En 2009, Jeep écoulait 300 000 véhicules à travers le monde, 90 % d’entre eux en Amérique du Nord. Aujourd’hui, les projections sont pour 1,2 à 1,5 million de modèles à travers la planète et la proportion de l’Amérique du Nord est passée à 60 %.

Enfin, vous comprendrez qu’avec toutes ces annonces, nous aurons l’occasion de revenir souvent sur les nouveautés de Jeep au cours des prochains mois. La firme souhaite devenir la référence en matière de VUS électrique et elle prend les moyens pour y arriver.

La suite s’annonce intéressante.

Daniel Rufiange
Daniel Rufiange
Expert automobile
  • Plus de 17 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 75 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 250 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque