Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le British International Motor Show 2008 (première partie)

Le British International Motor Show 2008 (première partie)

Par ,

Londres, Royaume-Uni - J'ai passé mon enfance dans le Royaume-Uni, et c'est là que j'ai vécu quelques-unes de mes meilleures expériences de salons automobiles. À l'époque, le « Motor Show » annuel, comme on l'appelle ici, était présenté dans un superbe centre historique du nom de Earls Court Exhibition Hall.


Je m'y revois encore, un gamin maladroit de 10 ans aux pieds fatigués, le sourire fendu jusqu'aux oreilles, serrant des sacs de plastique bourrés de brochures et de babioles que les constructeurs automobiles distribuaient allègrement aux jeunes mordus comme moi. On pourrait affirmer d'ailleurs que ces souvenirs d'enfance sont en grande partie responsables de mon choix de carrière.

De beaux souvenirs, certes, mais les temps ont changé et le British Motor Show aussi. L'événement se tenait au National Exhibition Centre (NEC) à Birmingham pendant plusieurs années, puis il est revenu à la capitale nationale en 2006 grâce à une certaine pression exercée par le public britannique.

On le présente désormais dans le magnifique ExCel Centre, construit récemment sur les rives de la Tamise dans le quartier Docklands. Jadis le port d'expédition prospère de Londres, le quartier fut abandonné de longues années après le déclin de l'activité portuaire. On a fini par élaborer une stratégie afin de faire renaître le quartier : on y trouve aujourd'hui de nombreux sièges sociaux, et il est devenu un exemple mondial de développement urbain intelligent.

Bon, finie la leçon d'histoire, passons au Motor Show.

International?
Ça me fait de la peine de dire ça, patriotisme britannique oblige, mais le salon m'a un peu déçu cette année. Mes heureux souvenirs de tous les constructeurs automobiles du globe réunis au British Motor Show annuel ont été mis à rude épreuve par l'absence notable de plusieurs fabricants importants cette année. On peut bien qualifier le salon d'international, mais à mon avis, il n'était pas à la hauteur de ce descriptif.

Spyker C8 Spyder