Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le contrôle de stabilité pourrait vous sauver la vie, ainsi que des milliers d'autres

Le contrôle de stabilité pourrait vous sauver la vie, ainsi que des milliers d'autres

Par ,

La seule fois que je fus impliqué dans un accident, depuis les 30 dernières années, c'en fut un impliquant un seul véhicule, le genre d'accident qui compte pour environ la moitié des pertes de vie sur les routes à chaque année.

Ce fut aussi le type d'accident qui était essentiellement hors de mon contrôle et qui peut maintenant être évité par une technologie largement accessible.

Mais quand ce pick-up Toyota Tundra se dirigeait tout droit vers moi, de travers, il y a de cela deux ans, quand je roulais à travers le Michigan, sous la pluie, les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves, autant pour le camion que pour moi.

Le Tundra a tout simplement perdu l'adhérence pendant qu'il roulait en ligne droite, et s'est mis à pirouetter dans toutes les directions, et rien de ce que j'ai pu apprendre en 35 ans de conduite ou en d'innombrables démonstrations d'accidents évités sur quatre continents n'ont pu m'être de quelconque assistance.

C'était incroyable, comment ça peut être bizarre d'être dans un véhicule qui roule dans une direction, mais faisant face à l'autre quand il quitta la route, glissa dans un fossé, et s'arrêta tout près d'une clôture.

S'il y avait eu une bordure de trottoir, un nid-de-poule, ou un fossé plus profond, le Toyota aurait très bien pu capoter, comme plusieurs véhicules font dans exactement le même genre de situation, habituellement avec des conséquences très graves.

Quand c'est arrivé, une fois l'herbe et le gravier retombé, je ne fus pas blessé, ni le Tundra. Ç'aurait pu être beaucoup plus grave pour chacun d'entre nous, puisqu'environ la moitié de tous les accidents mortels impliquant des véhicules de promenade aux Etats-Unis n'impliquent qu'un seul véhicule, et plusieurs d'entre eux dans des circonstances similaires.

Cet incident fut le seul pour moi en plusieurs décennies de conduite, et il y a de bonnes chances qu'il aurait pu être évité si le Tundra avait été équipé de la bonne technologie.

Cette technologie pourrait être le contrôle de stabilité électronique (Electronic Stability Control, ou ESC), qui est un prolongement de la technologie des freins anti-blocage, qui essentiellement permet au véhicule de faire ce que le conducteur ne peut pas faire - appliquer les freins à une seule roue au bon moment exactement et à la bonne pression pour arrêter une perte de traction, ainsi que la perte de contrôle et l'accident qui, souvent, s'en suivent.

Il sait quand réagir via une panoplie de capteurs qui mesurent la direction que le conducteur veut faire prendre au véhicule par rapport à sa trajectoire réelle.

Aussi, l'ESC contredit souvent les intentions du conducteur en envoyant moins de puissance aux roues motrices que ce que le conducteur demande.

Présentement, l'ESC est largement disponible sur de nombreux modèles, quoique souvent en équipement optionnel. Ça en vaut certainement le coût si vous considérez l'achat d'un VUS ou de tout autre véhicule avec un centre de gravité élevé, puisque l'on sait qu'ils ont tendance à faire des tonneaux plus souvent suite à une perte de contrôle.

Tout le monde, dans l'industrie de l'automobile, sait à quel point le contrôle de stabilité peut être pratique dans un véhicule, mais plusieurs d'entre nous furent surpris de lire une récente étude de l'Insurance Institute of Highway Safety (IIHS) qui prétend que cette technologie aurait pu sauver la vie de plus de 7000 américains par année si elle avait équipé chaque voiture et camion léger (VUS, minifourgonnettes et pick-ups) sur la route aujourd'hui.

Puisque la plupart des régions du Canada vivent des températures hivernales qui favorisent les pertes de contrôles, il serait sage d'extrapoler un nombre encore plus grand de vies sauvées sur une base per-capita, soit autour d'un millier de vies par année.