Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Los Angeles 2019 : Le prototype Lexus LF-30 ou le futur éloigné

Le concept LF-30 Electrified de Lexus débarque en Amérique pour le Salon de Los Angeles, avec comme mission de représenter la vision du futur de la marque

Règle générale, les prototypes sont là pour nous faire rêver. Parfois, ils se veulent près de la production. En d’autres occasions, ils ne peuvent en être plus loin. Puis, il y a ces modèles qui ne verront jamais le jour, mais qui servent à nous donner un aperçu de la vision du futur d’un constructeur. 

C’est le cas de l’étude LF-30 de Lexus. Cette dernière a fait ses débuts au dernier Salon de l’auto de Tokyo et la voilà débarquée à Los Angeles pour qu’elle soit admirée par les Californiens.

Photo : D.Rufiange

Le moins que l’on puisse dire, c’est que son design est… différent. En fait, il est difficile de trouver ça beau, honnêtement, car le véhicule semble directement tiré d’un futur très éloigné, genre 2050. 

Le modèle a été pensé pour montrer l’avenir électrifié de Lexus, sa vision de ce à quoi ses produits vont ressembler dans 30 ans, disons, même si la compagnie identifie le design comme un regard vers l’année 2030. Le modèle sert aussi à célébrer les trois décennies de la marque comme bannière de luxe du fabricant Toyota.

Ce qui frappe, outre un devant et un derrière massivement imposant, ce sont ces portes-papillon géantes que l’on retrouve de chaque côté du véhicule. On aimerait bien voir ça à l’œuvre dans un stationnement intérieur !

Photo : D.Rufiange

Ce qui frappe, outre un devant et un derrière massivement imposant, ce sont ces portes-papillon géantes que l’on retrouve de chaque côté du véhicule. On aimerait bien voir ça à l’œuvre dans un stationnement intérieur !

Blague à part, lorsque ces dernières sont déployées, elles nous laissent entrevoir un habitacle résolument futuriste, cette fois beaucoup mieux réussi. Une fois à bord, les occupants de cette chose n’auraient rien à faire, car on parle ici d’un bolide capable de se conduire seul, comme un grand. Le volant est même en mesure de disparaître dans le tableau de bord pendant que les sièges s’inclinent pour permettre le repos du « conducteur » et de son passager. 

Un mode chauffeur Lexus Teammate (coéquipier) permet à celui installé aux commandes d’ordonner au véhicule de se garer seul ou de réaliser quantité d’autres opérations. Le modèle s’accompagne même de son propre drone, capable de transporter vos bagages ou vos sacs d’épicerie à votre place. 

Le futur lointain qu’on vous dit.

Photo : D.Rufiange

En fait de quincaillerie, on est en présence d’un produit qui va offrir quatre moteurs électriques, chacun responsable de l’animation d’une roue. La puissance combinée est annoncée à 536 chevaux et 516 livres-pieds de couples, des chiffres qui, ironiquement, seront peut-être risibles en 2050. Le temps au 0-100 km/h est communiqué à 3,8 secondes. Celui pour l’envol… Enfin. 

Au cœur du modèle, on retrouve une pile au lithium-ion dont la capacité est de 110 kWh, ce qui permet une autonomie de 310 miles, soit tout près de 500 kilomètres. 

Photo : D.Rufiange
Photos :Lexus
Photos du prototype Lexus LF-30 Electrified