Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda Miata 2006

Mazda Miata 2006

Mazda dévoile la troisième génération de la Miata Par ,

Mazda dévoile la troisième génération de la Miata

Les fans de la classique Mazda Miata MX-5 peuvent dormir tranquilles: la troisième génération qui s'en vient cette année ne s'éloigne pas trop des deux premières.

2006 Mazda Miata (photo: Mazda)
La nouvelle Miata est plus longue de seulement 20 mm (pour accommoder la clientèle toujours grandissante - littéralement) et plus lourde d'à peine 10 kg en raison de quelques gadgets supplémentaires. Dans l'ensemble, le concept de roadster compact deux places doté d'un moteur petit mais communicatif a été conservé.

En fait, dans la création de la troisième Miata - et de la «poursuite incessante du plaisir» - Mazda s'est attardé à «faire évoluer le concept de voiture sport légère».

Le directeur de programme, Takao Kijima, a non seulement regardé en avant pour comprendre où en sont rendus les besoins de l'industrie automobile, mais aussi «en arrière afin de repérer et de bâtir sur ce qui a rendu cette Mazda si spéciale aux yeux des passionnés de l'auto à travers le monde.»

Le secret du succès de la Miati peut être décrit par l'expression japonaise «Jinba Ittai», ce qui se traduit par «cavalier et monture font un».

2006 Mazda Miata (photo: Mazda)
Cette philosophie est dite cruciale pour une bonne performance dans la cérémonie rituelle artistique appelée «Yabusame», où un archer monté sur un cheval galopant doit atteindre une cible. Si l'archer et le cheval ne se servent pas «de leur communication bilatérale naturelle et d'un haut niveau de synergie dans leur alliance», bref s'ils ne font pas un, les chances sont plutôt minces d'atteindre le coeur de la cible.

Parmi les plus populaires analogies au «Jinba Ittai», il y a le pilote de Formule Un ou encore le conducteur d'une moto de course haute performance.

Avec la Miata, il ne s'agit pas d'une accélération de zéro à 100 km/h ou d'un tour de piste ultra rapides mais bien d'une «communication de la voiture qui fait plaisir à n'importe quel conducteur».

2006 Mazda Miata (photo: Mazda)
Ainsi, prétend Kijima, des aspects de deuxième ordre chez d'autres voitures - tels que la façon dont l'habitacle décapoté est envahi par les rayons de soleil et les arômes saisonniers - figurent parmi les attributs les plus importants de la Mazda MX-5.

Grâce aux quelque 700 000 exemplaires des deux premiers modèles (et à leurs propriétaires), Kijima et son équipe de développement ont découvert qu'il y avait six catégories clés «associées à l'atteinte de ladite unité».

Il s'agit du stylisme (extérieur et intérieur), du touché (les aspects tactiles), de l'écoute (la voix du moteur mais aussi le bruit du vent), du maniement (la dynamique dans les virages), de la conduite (notamment la qualité de la conduite et la réponse de l'accélération) ainsi que du freinage.