Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda MX-5 2006

Mazda MX-5 2006

Quand «Vroum Vroum» rencontre «Jinba Ittai» Par ,

Quand «Vroum Vroum» rencontre «Jinba Ittai»

«Jinba Ittai» - voilà une expression japonaise que vous entendrez souvent, puisqu'elle incarne l'essence et la finalité de la Mazda MX-5
Seize ans après ses débuts au Salon de l'auto de Chicago, en 1989, la troisième génération est finalement arrivée. (Photo: Mazda Canada)
(Miata). Depuis le tout début, Mazda a eu à coeur cette philosophie - dans laquelle cavalier et monture ne font qu'un - l'incorporant à tous les éléments du design de la voiture.

Du moteur à la position de conduite en passant par le châssis, le Jinba Ittai est à la source de ce qu'est devenue aujourd'hui la Miata, le roadster le plus vendu au monde (selon le Livre des Records Guinness). Seize ans après ses débuts au Salon de l'auto de Chicago, en 1989, la troisième génération est finalement arrivée.

Il est assez difficile d'imaginer de quoi aurait l'air le monde automobile à l'heure actuelle sans la MX-5. Juste après son lancement, l'industrie a été
Nul doute que la MX-5, plus mature, sera fin prête à affronter la compétition... et la route devant elle. (Photo: Mazda Canada)
inondée de petits cabriolets deux places, comme la BMW Z3 (maintenant Z4), la Porsche Boxster et la Mercedes-Benz SLK. Même Chrysler et Nissan ont joint le pas, respectivement avec leur Crossfire et 350Z décapotables. Bien que la nouvelle MX-5 ne vise pas à surclasser ces machines, du moins les plus dispendieuses d'entre elles, elle bataillera ferme aux côtés des Audi TT Roadster de 150 chevaux et MG TF (deux voitures absentes en Amérique du Nord), de la Toyota MR2 Spyder (disponible seulement aux États-Unis et bientôt discontinuée) et de la MINI Cooper S Cabriolet. Toutefois, ses plus grandes rivales pourraient bien être les toutes nouvelles Pontiac Solstice et Saturn Sky, la première s'accompagnant d'un prix de base d'à peine 25 000 $. Nul doute que la MX-5, plus mature, sera fin prête à affronter la compétition... et la route devant elle.

De plusieurs façons, la MX-5 est un pilier dans l'histoire du constructeur nippon. Sa signification est tellement importante que la voiture représente
La signification de la MX-5 est tellement importante que la voiture représente Mazda au grand complet, c'est-à-dire une marque offrant une conduite plaisante et qui ne succombe pas à la mode ni aux tendances. (Photo: Mazda Canada)
Mazda au grand complet, c'est-à-dire une marque offrant une conduite plaisante et qui ne succombe pas à la mode ni aux tendances. Tout au long de ses générations passées, ce sportif petit roadster n'a jamais cessé d'être fructueux, et ce, même en temps de déboires financiers. Ceci dit, le nouveau modèle affiche son propre style unique, différent des autres voitures de tourisme de Mazda (les 3, 5 et 6) qui ont été conçues pour enraciner la marque dans le coeur des consommateurs. La nouvelle version, dessinée par le designer anglais Moray Callum, reproduit la même forme «en bouteille de Coke» qui est devenue un classique, mais cette fois-ci, elle a été transformée dans un design plus moderne et musclé.

Il est facile de voir que le design de la MX-5 s'inspire du concept Ibuki dévoilé lors de l'édition 2003 du Salon de l'auto de Tokyo, particulièrement sur le devant de la voiture. Le nez parfaitement arrondi, avec sa calandre ovale béante, ses phares d'allure agressive et son capot presque plat,
Il est facile de voir que le design de la MX-5 s'inspire du concept Ibuki dévoilé lors de l'édition 2003 du Salon de l'auto de Tokyo. (Photo: Mazda Canada)
confère à la MX-5 l'assurance et la prestance qu'elle a toujours méritées. De même, les passages de roues gonflés avec leurs ailes sans faille ajoutent du volume à la silhouette de la voiture.

Les deux tuyaux d'échappement (tels des canons) ainsi que les nouvelles roues en alliage de 17 pouces enveloppées de pneus sport 205/45 donnent l'impression que la troisième génération est plus forte, plus épurée et plus rapide que jamais. Mazda a également révisé la capote en incluant une lunette arrière en verre de même qu'une seule et unique fixation pour une opération simplifiée. Il faut dire que ces éléments ont été greffés à un physique qui respecte au plus haut point le moule original de la MX-5, soit un cabriolet deux places qui accommode le moteur, l'entraînement et l'habitacle pour les passagers sans gaspiller une once d'espace.