Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mini Urbanaut : une boîte contenant l’habitacle du futur ?

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Comme le font de nombreux constructeurs et autres petites entreprises émergentes, Mini a voulu envisager ce à quoi pourraient ressembler les espaces intérieurs des véhicules autonomes à l’avenir. Conséquemment, le fabricant britannique vient de dévoiler le concept Mini Urbanaut.

Pour vous donner une idée, avec ses 4450 mm de longueur, l’Urbanaut est un peu plus court que la fourgonnette moyenne. En même temps, si jamais ce véhicule en forme de miche de pain devait être produit, il s’agirait de la plus grosse Mini de l’histoire.

Le microbus Mini
Cette miche de pain est néanmoins riche en technologies et en innovations à l’intérieur. À l’extérieur, le véhicule est équipé d’une calandre en aluminium semblable à celles qu’on connaît bien chez Mini. Les phares à DEL sont utiles à la fois pour éclairer la route devant et pour la communication.

Les roues de l’Urbanaut sont translucides et s’illuminent également. Et, comme on s’y attend de la part d’une Mini, le drapeau « Union Jack » est de la partie.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Mini Urbanaut, trois quarts avant
Photo : Mini
Mini Urbanaut, trois quarts avant

Pour monter à bord, une seule porte coulissante est présente. Au total, quatre places sont offertes, dont un siège baquet pour le conducteur et, à côté, une sorte de strapontin. La deuxième rangée est une banquette. Le siège du conducteur peut pivoter pour être orienté soit vers l’avant (lorsque la fonction de conduite autonome est désactivée), soit vers l’intérieur, en direction des passagers. Une table se trouve entre les rangées de sièges. C’est également là que se trouvent l’écran rond principal et l’interface d’infodivertissement. L’emplacement de ce dernier suggère qu’il serait utilisé principalement lorsque le véhicule est garé ou qu’il se déplace de manière autonome (il y a un autre écran à l’avant, activé lorsque le véhicule est opéré manuellement).

L’Urbanaut présente un certain nombre d’idées intéressantes, par exemple le « Loop », une section de plafond au-dessus de la banquette arrière. Celui-ci propose un éclairage animé derrière une housse en tissu. De même, lorsque le véhicule est immobile, on peut faire apparaître un lit en abaissant le tableau de bord avant. Vous pouvez même ouvrir le pare-brise (lorsque le véhicule est garé) pour profiter de l’air frais.

De nombreux changements dans cet « espace de vie » sont activés en choisissant l’un des trois modes du véhicule, et ce, via ce que le fabricant appelle le « Mini Token ». Placez-le dans la fente voulue, et vous obtenez le mode désiré. Le réglage « Chill », par exemple, permet de replier l’écran principal et d’activer le « Loop », qui illumine de façon à évoquer des arbres alors que des sons de la nature passent sur le système audio. Placez le « Mini Token » dans la fente « Vibe », et vous verrez un égaliseur graphique dans le « Loop ». Le mode principal pour la situation de conduite est « Wanderlust ». Ce dernier crée une sensation de mouvement dans l’éclairage du « Loop » et affiche les données de conduite sur l’écran.

Mini Urbanaut, intérieur vu de l'avant
Photo : Mini
Mini Urbanaut, intérieur vu de l'avant
Mini Urbanaut, banc de deuxième rangée
Photo : Mini
Mini Urbanaut, banc de deuxième rangée

Le Mini Urbanaut fonctionne par le biais d’un groupe motopropulseur électrique dont les composants sont situés sous le plancher de l’habitacle afin de conserver tout l’espace pour les occupants à bord. Mini n’a pas divulgué les capacités ou les caractéristiques du groupe motopropulseur ; nous ne savons donc pas combien de moteurs électriques sont au service du modèle ni à quoi ressemble la capacité de la batterie.

Impossible de s’avancer sur la probabilité que Mini fasse un jour passer l’Urbanaut au stade de production. Il est plus probable que nous verrons un certain nombre de ses innovations migrer vers des modèles existants ou futurs au sein des gammes Mini et BMW. N’empêche, il est amusant d’imaginer un futur dans lequel un véhicule comme celui-ci se battrait avec le futur microbus entièrement électrique de Volkswagen pour conquérir une niche très particulière, peuplée notamment des aventuriers amateurs de camping ou de ceux et celles qui se retrouvent à chaque année au festival Burning Man.

Mini Urbanaut, avant
Photo : Mini
Mini Urbanaut, avant
Photos :Mini
Photos du prototype Mini Urbanaut