Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mise en service de microbus électriques à Québec

Mise en service de microbus électriques à Québec

Une première en Amérique du Nord Par ,

C'est sur l'estrade de la Place d'Youville, à Québec, que l'honorable Lawrence Cannon, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, et ministre responsable du Québec du gouvernement fédéral, Julie Boulet, ministre des Transports du Québec, et Régis Labaume, maire de Québec, ont dévoilé aux médias le service de microbus électriques de la Ville de Québec.


Bien que les microbus soient déjà en circulation dans les rues de la vieille capitale depuis quelques semaines, c'est le lundi 2 juin que les divers paliers de gouvernement en ont lancé la programmation officielle qui débutera le 14 juin. Avec un parc de huit microbus qui desservent un circuit couvrant la Colline parlementaire, le Vieux-Québec et le secteur Vieux-Port/Place royale. Le service est gratuit pour tous les usagers durant une période de deux ans, à la suite de quoi la direction de la Ville de Québec évaluera la viabilité d'élargir le programme et le nombre de microbus.

Élaborés à partir du Programme de démonstration en transport urbain, lui-même tiré du Plan Chantiers Canada du gouvernement canadien et du Programme de gestion intégrée des déplacements dans le Vieux-Québec de la Ville de Québec, les microbus s'inscrivent dans la même idéologie. Le Programme de démonstration en transport urbain alloue des budgets aux projets qui démontrent l'efficacité et la volonté de réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de la circulation urbaine tout en offrant des alternatives écologiques aux citoyens canadiens.

Selon le ministre Cannon, le gouvernement canadien s'engage à offrir un environnement sain et plus propre aux Canadiens. Toujours selon le ministre fédéral des Transports, ce principe occupe une position stratégique dans le plan fédéral « Prendre le Virage », créé pour favoriser la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la pollution atmosphérique et pour améliorer l'environnement. Effectuée durant la Semaine de l'environnement, cette première nord-américaine insiste sur la volonté du gouvernement du Canada à prendre des mesures concrètes afin d'assainir l'environnement.

Le budget de Chantiers Canada pour la seule année 2008 s'élève à 500 millions de dollars sur une enveloppe totale de 33 milliards répartis sur sept ans. Ces fonds sont directement issus du Fonds de la taxe sur l'essence, ce qui permet d'offrir aux municipalités canadiennes un financement prévisible et continu. Seulement avec ce fonds, les municipalités reçoivent plus de 2 milliards de dollars pour le financement d'infrastructures routières, y compris le transport en commun. Évidemment, selon le bon fonctionnement, il est probable que le programme soit prolongé au-delà de 2014.