Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi obtient une injection de fonds pour exécuter son plan de restructuration

Mitsubishi obtient une injection de fonds pour exécuter son plan de restructuration

Une entente avec PSA Peugeot-Citroën pour fabriquer des VUS vient renforcer les opérations de production de Mitsubishi Par ,

Une entente avec PSA Peugeot-Citroën pour fabriquer des VUS vient renforcer les opérations de production de Mitsubishi

On retrouve le logo aux trois losanges et le nom de Mitsubishi en majuscules à peu près partout. Sur des téléviseurs, de l'équipement
Le nombre incroyable d'entreprises au sein desquelles Mitsubishi est impliquée est tout simplement étourdissant. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
informatique, de la machinerie lourde, de la machinerie électriques, de la machinerie de précision, dans les pâtes et papiers, les produits métalliques, les produits chimiques, les camions lourds, les services financiers, l'assurance, et bien sûr, sur les voitures.

Ensuite, il y a les compagnies qu'elle détient, mais dont les marques ne sont pas partagées, comme les Nikon, Kirin Brewery, Nippon Oil, plus les hôtels, les manufactures de textiles et de vêtements, une agence de personnel temporaire, et la liste se poursuit. Constatez par vous-même en allant sur www.mitsubishi.com (et cliquez sur Mitsubishi Companies, en haut); le nombre incroyable d'entreprises au
L'argent ne sera plus un problème pour Mitsubishi Motors Corp., à tout le moins à court terme. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
sein desquelles Mitsubishi est impliquée va vous étourdir, mais laissons ces nombreuses compagnies dans leurs catégories.

La seule division dont nous faisons mention régulièrement ici est celle des voitures, la Mitsubishi Motors Corp. (MMC), évidemment, et dernièrement, pas seulement pour ses voitures, VUS et maintenant camions légers vraiment excitants, mais aussi pour ses pratiques d'affaires questionnables, ainsi que pour les malheurs financiers qui y sont associés.

L'argent ne sera plus un problème, à tout le moins à court terme. Une ligne de crédit de 5,25 milliards US$ a été accordée au constructeur automobile, bien que ce deuxième sauvetage depuis les derniers 12 mois pourrait décréter la fin de l'indépendance de Mitsubishi en tant que fabricant de véhicules.

Comme partie de l'entente, les trois principaux exécutifs japonais de la MMC ont été limogés. Avec le constructeur en voie d'essuyer des pertes
Alors qu'une ligne de crédit de 5,25 milliards US$ a été accordée au constructeur automobile, ce geste pourrait décréter la fin de l'indépendance de Mitsubishi en tant que fabricant de véhicules. Elle pourra, toutefois, donner à la MMC suffisamment de capital pour investir sur de nouveaux modèles. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
de plus de 4,3 milliards US$ d'ici la fin de son année fiscale, le 31 mars prochain, à peine 500 millions US$ de moins que le premier investissement massif qu'elle a reçu du Groupe Mitsubishi, de Phoenix Capital et d'autres investisseur l'an dernier, cette dernière injection de fonds est critique pour payer les nouveaux modèles, continuer la restructuration, et rencontrer les échéances.

L'une des échéances prend plutôt la forme d'un ensemble de compensations qui totalise environ 80 millions US$, argent qui doit être versé à DaimlerChrysler pour les dommages encourus alors qu'elle était impliquée dans la Mitsubishi Fuso Truck & Bus Corp.

Alors pourquoi perdrait-elle son indépendance? Mitsubishi Motor Corp. a été séparée des autres marques Mitsubishi en 1970, et n'a gardé comme lien avec le géant multinational que le nom seulement. Maintenant, en
Mitsubishi Motor Corp. a été séparée des autres marques Mitsubishi en 1970, et n'a gardé comme lien avec le géant multinational que le nom seulement. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
partie pour protéger la réputation du nom Mitsubishi, la direction du Groupe Mitsubishi qui possédait autrefois la division automobile, a assumé les positions de leadership au sein du fabricant automobile. Ensemble, trois compagnies du Groupe Mitsubishi vont détenir collectivement 34 pour cent de MMC.

Le chef de la direction de Mitsubishi Heavy Industries, Takashi Nishioka, a pris la direction générale de MMC, tout en conservant celle de Mitsubishi Heavy, et le directeur en charge des opérations outre-mer de MMC, Osamu Masuko, un interne de Mitsubishi Corp., occupera le poste de chef des opérations.