Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un 4-cylindres de 416 chevaux chez Mercedes

La course à la puissance ne semble pas avoir de limite dans le monde automobile et le phénomène dure depuis quelques décennies déjà. Il fut un temps où c’est la barre des 200 forces qui était impressionnante, puis des 300.

Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir des blocs en offrir 400, 500 ou 600, quand ce n’est pas plus.

Sauf que là, on franchit une autre étape importante, soit celle des 400 chevaux pour un moteur de… 4-cylindres.

L’exploit provient de la filiale AMG du groupe Mercedes-Benz. En fait, il faut parler de Mercedes-AMG, pour être précis.

Le moteur, développé par les sorciers de cette division, porte le nom de M139 à l’interne. Sa taille fait 2 litres et, bien sûr, il est aidé d’un turbo. Il sera mis au service de versions 45 des modèles Classe A, GLA et GLB. Dans sa configuration de base, le bloc va proposer la bagatelle de 382 chevaux à 6500 tours/minute et 354 livres-pieds entre 4750 et 5000 tours/minute.

Cependant, la firme va proposer une variante plus performante. Cette dernière va avancer 416 chevaux et 369 livres-pieds de couple. La limite du compte-tours sera à 7200 tours/minute.

Photo : Mercedes-Benz

Selon Mercedes-AMG, la réponse du turbo sera immédiate et le conducteur aura l’impression d’avoir un moteur à aspiration naturelle à son service. Des modifications ont été apportées au système de refroidissement du turbo afin que celui-ci puisse endurer la chaleur qu’il va produire ; ce dernier sera en mesure de révolutionner à 169 000 tours/minute. On a même incliné le moteur de 180 degrés vers la paroi coupe-feu afin que la tubulure d’admission et le système d’échappement offrent le chemin le plus direct possible.

Le premier modèle qui profitera de cette mécanique pourrait bien être présenté au Salon de Francfort cet automne. Il faudra voir par la suite à quoi ressemblera la distribution du moteur et des modèles qu’il va servir. Une variante va finir par se retrouver de ce côté-ci de l’Atlantique, mais on évitera de spéculer sur cette dernière.

Et pour reconnaître les deux variantes du moteur, on les différenciera avec les appellations 45 et 45 S, comme on a fait avec les versions 63 servies par le moteur V8.

Photo : Mercedes-Benz