Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

MTM & GMG unissent leurs forces pour créer l'Ultime Supervoiture

MTM & GMG unissent leurs forces pour créer l'Ultime Supervoiture

Par ,

Trois moteurs dérivés du V8 de 4,2L Audi alimentent la Supervoiture en devenir

À ce jour, le 21e siècle n'a été qu'une copie identique aux évènements survenus pendant les années 1990, en ce qui a trait aux supervoitures. Il y a à peine une décennie, des douzaines de manufacturiers ont débuté une guerre de chevaux-vapeur à l'échelle mondiale, pour démontrer qui pouvait créer la voiture la plus puissante et, par conséquent, la plus rapide sur la route. McLaren avait conquis ce titre avec la F1 à trois passagers, tandis que Jaguar est arrivée à la partie en retard avec la XJ220. Même Yamaha avait fourni son effort, malgré que ce ne fût qu'une voiture de concept. Néanmoins, la OX-99, au style d'une F1 et avec son moteur central et deux places en tandem, a bien rempli sa tâche de stimuler les foules des salons d'expositions automobiles. Parmi toute cette excitation, Bugatti a connu sa résurrection et la EB110 à quatre roues motrices et moteur à quadruple turbo a vu le jour.

Après qu'une récession ait achevé la plupart des supervoitures, la mission de créer la voiture de route la plus rapide est de retour. Pendant que l'Amérique se met de la partie, Ford ayant introduit récemment la GT inspiré de la GT40, et Chrysler considérant sérieusement de produire leur ME Four Twelve outrageusement rapide, l'Europe contient le contingent le plus fort des constructeurs de supervoitures. Alors que les voitures des joueurs principaux tels Ferrari, Lamborghini et Porsche continuent à attirer les enthousiastes, voilà que des manufacturiers boutique, plus petits et indépendants, tels que Spyker, Koenigsegg, B. Engineering et Pagani sont en train de faire leur place. Un nouveau manufacturier automobile, GMG, va tenter de battre tous les autres avec leur supervoiture, la Apollo de 650 chevaux qui atteint 360 Km/h.

Initialement, les sources d'information sur Internet présentent la Apollo comme étant un plein produit de MTM. Par contre, en creusant plus loin on constate que malgré un apport financier et la contribution des composants motopropulseurs par MTM, ce qui tombe bien étant donné la spécialisation de MTM en produits haute performance Audi, c'est GMG qui construit la voiture.

Trois versions du moteur V8 de 4,2 litres Audi seront disponibles pour propulser la Apollo, en débutant par une version de 360 chevaux et 354 livre-pieds de couple qui, d'après GMG, devrait permettre le 0-100 Km/h en 4,2 secondes et une vitesse de pointe de 290 Km/h. La version du milieu ajoute un compresseur volumétrique qui fait grimper la puissance à 460 chevaux, qui devrait propulser la voiture à 100 Km/h en 3,8 secondes et à une vitesse excédant les 300 Km/h. Le vrai bijou de la gamme, par contre, utilise le moteur le plus musclé de MTM, le même installé dans leur version modifiée de la Audi RS6. Les deux turbocompresseurs de ce moteur lui permettent de dégainer 650 chevaux et 597 livre-pieds de couple, faisant du coup passer la Apollo de 0-100 Km/h en un incroyable 3.0 secondes et atteindre une vitesse de pointe étonnante de 360 Km/h.