Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Carl Edwards retrouve la victoire sur Road America

NASCAR: Carl Edwards retrouve la victoire sur Road America

Par ,

Avec quatre secondes d'avance, Carl Edwards bat Ron Fellows en série Nationwide sur Road America. Jacques Villeneuve se battait pour la victoire avant que son alternateur ne casse.

Parti de la pôle position, Carl Edwards, a repris le commandement de la course à Jacques Villeneuve lors de la dernière relance. C'est la première victoire de Carl Edwards cette saison.

Pour son retour sur Road America depuis les années CART, le champion du monde de F1 1997, Jacques Villeneuve, a mené la course avec sa Toyota.

Carl Edwards s'enthousiasmait : "se battre contre Jacques Villeneuve toute la journée et passer Ron Fellows sur la fin, c'est tout simplement cool."

"J'ai essayé tout ce que je pouvais sur la fin. J'ai entendu du bruit dans la transmission et pensais que la troisième vitesse me lâchait, mais ça a tenu," ajoute le vainqueur après avoir fait son célèbre saut de la victoire.

Jacques Villeneuve déclare : “C'était plaisant. Je savais qu'à un endroit je freinais plus tard que la 60 (Edwards). J'étais assez proche pour le voir toute la course. Je savais que ce serait serré, mais il faut prendre les chances quand elles sont là. Il était plus rapide que nous tous toute la course, je devais donc prendre ma chance dès que possible. Je me suis battu avec mes freins avant tout au long de la course. Puis vers la fin, après la dernière relance, la voiture était très rapide, mais il y a eu un problème électrique."

Durant la première moitié, la course était relativement calme, sans incident particulier, puis l'action a démarré.

Un accident dans le virage six a impliqué dix voitures, provoquant un drapeau rouge durant 30 minutes. Les voitures regroupées, les pilotes ont alors pris beaucoup de risques, provoquant plusieurs incidents et des drapeaux jaunes.

Jacques Villeneuve poursuit : “En fait c'était encore plus amusant que je ne l'espérais. Les voitures fonctionnaient bien et la course était plaisante. Évidemment c'est bien différent que la dernière fois où j'étais ici, mais c'était bon d'être là aujourd'hui."

Ron Fellows confiait aux journalistes locaux après la course : "Carl était très fort toute la journée, une vraie fusée. Il n'y avait pas grand chose à faire. Il était derrière moi à un moment, mais je ne pouvais même pas le suivre."

Brendan Gaughan termine troisième.