Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: La vengeance est un plat qui se mange froid !

NASCAR: La vengeance est un plat qui se mange froid !

Par ,

La vengeance est une sorte de tradition dans les courses NASCAR. Lorsqu'un pilote est sorti, il réplique souvent pour équilibrer et se faire justice.

Mais ce que l'on voit souvent, c'est que le pilote fautif a la mémoire plus courte que celui qui a vu sa course ruinée.

Après un incident à Phoenix il y a quelques semaines en Coupe Sprint, Carl Edwards pense avoir encore des comptes à régler avec Kyle Busch qui l'avait privé d'une possible victoire alors qu'il était en pôle position. Edwards avait terminé à la 28e place du coup.

Kyle Busch s'était excusé, venant parler avec Edwards après l'accident. Sur le moment, Carl Edwards avait dit à Las Vegas, la semaine suivante : « J'accorde une grande importance au fait qu'il soit venu me voir et me parler, et je pense que tout ira bien ».

Mais après avoir perdu la bagarre contre Kyle Busch à Bristol dimanche, Carl Edwards n'est plus du même avis.

Carl Edwards déclarait dimanche soir : « Je lui ai dit après Phoenix que je lui en dois une. Mais je la conserve pour l'instant ».

Interrogé sur cette possible vengeance, Kyle Busch répond : « Je n'ai aucune idée de ce qu'il me doit, allez donc demander à Carl. En fait, quand c'est contre vous, on s'en souvient longtemps. Je ne me souviens pas de ce que j'ai fait qui le rende en colère. Apparemment il y pense toujours ».

De toute évidenceKyle Busch a oublié l'incident de Phoenix.

Kyle Busch a de nouveau été interrogé sur les commentaires d'après-course de Carl Edwards, et il ajoute : « Carl a dit ce qu'il a dit. Je ne sais pas. Apparemement je dois me préparer à une vengeance. Où et quand ça viendra, je ne sais pas. Mais je dirais la même chose si j'en avais une contre quelqu'un. Où et quand c'est à vous de décider pas à l'autre... donc... », Kyle Busch a conclu sa phrase avec un bruit de ses lèvres indiquant qu'il n'était pas inquiet avec cette vengeance en l'air.

Si Carl ne s'est pas fait justice cette semaine sur l'Auto Club Speedway, le petit oval de Martinsville pourrait être le cas la semaine prochaine.

Le dicton tient toujours... la vengeance est un plat qui se mange froid !