Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan va réduire sa production nord-américaine de 20 %

La production de véhicules Nissan est ralentie à l’intérieur de deux usines américaines et trois autres mexicaines Par ,

Depuis quelques années, Nissan connaît une progression fulgurante en Amérique du Nord. Le plan de croissance de l’entreprise s’est avéré un succès, il faut l’avouer, alors que ses ventes ont cru de façon importante. De fait, elles ont pratiquement doublé pour atteindre 1,6 million d’unités annuellement entre 2010 et 2017. Les parts de marchés, quant à elle, flirtent avec la barrière fort respectable des 10 %. Cependant, ce succès a un prix et Nissan n’est peut-être pas prêt à le payer.

En fait, la compagnie a priorisé le volume au détriment de la profitabilité. Cette stratégie fait en sorte que pour atteindre les objectifs fixés, plusieurs véhicules prennent la direction de parcs automobiles. Un modèle comme la Maxima, d’ailleurs, en est un bel exemple. De plus, lorsque les stocks deviennent trop importants, des incitatifs alléchants sont proposés aux consommateurs.

Ces deux façons de faire ont pour effet de gruger les marges de profits de la maison-mère.

En période de croissance, c’est viable. Voilà pourquoi Nissan, au cours des sept dernières années, a poursuivi avec sa stratégie de développement en Amérique du Nord. D’ailleurs, le marché américain est devenu le deuxième en importante pour le constructeur nippon, la Chine étant le premier.

Nissan Rogue 2018
Photo : Nissan
Nissan Rogue 2018

Cependant, une baisse de 6,5 % des chiffres de ventes jusqu’ici en 2018 force la compagnie à revoir son approche.

C’est pourquoi la production a été réduite de façon substantielle à l’intérieur de deux fabriques américaines et de trois du côté mexicain. Pour l’instant, aucune mise à pied n’est envisagée et aucune chaîne de montage n’est sacrifiée. On parle d’un ralentissement. Celui-ci pourrait amener la firme à faire fondre de 20 % la quantité de véhicules qu’elle assemble.

Chez Nissan, on n’a pas voulu confirmer la nouvelle rapportée par le quotidien japonais Nikkei. Cependant, lors d’une réunion de concessionnaires tenue en avril du côté américain, ces derniers ont appris de la bouche du directeur des ventes américaines, Dan Mohnke, que la compagnie prévoyait faire fondre la production afin d’abaisser le niveau d’inventaire à compter du 1er avril 2018.

Pour ajouter de la chair à l’os, mentionnons que Nissan expliquait il y a quelques semaines qu’elle revoyait sa stratégie nord-américaine et que celle-ci allait désormais concentrer ses efforts sur la rentabilité à long terme plutôt que la croissance accélérée.

Au cours de sa dernière année fiscale, les profits de Nissan auraient chuté de 31 % en Amérique du Nord.

Dans ce contexte, on comprend mieux la nouvelle orientation de l’entreprise.

Pour ce qui est de la production, la baisse pourrait être temporaire alors que la prochaine Altima devrait connaître un succès qui forcera les usines à en cracher davantage d’exemplaires.