Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nouvelles de l'industrie : le procédé « Simple Slim » de Toyota réduit les coûts du moteur 3,5 litres de la Camry de manière remarquable

Nouvelles de l'industrie : le procédé « Simple Slim » de Toyota réduit les coûts du moteur 3,5 litres de la Camry de manière remarquable

GM et Ford pourront-elles suivre la parade? Par ,

GM et Ford pourront-elles suivre la parade?

Il existe deux manières d’augmenter vos revenus. La première est de couper dans les dépenses, la deuxième est d’augmenter la cadence de
Comment couper les dépenses sans sacrifier la qualité ou sacrifier l’intérêt pour le produit? (Photo : Toyota Canada)

production. Bien qu’il semble évident que Toyota n’éprouvera aucun problème à réaliser la seconde, il reste qu’elle est déjà une entreprise qui gère serré. C’est pourquoi environ 300 de ses ingénieurs les plus créatifs ont imaginé une nouvelle approche afin de réduire les coûts de production de son populaire V6 de 3,5 litres de façon remarquable.

Que veut-on dire exactement par remarquable? La majorité des gestionnaires seraient emballés si leur département de production arrivait à couper les coûts de fabrication d’un seul item par une marge de 1 ou 2%. Cela est très vrai dans une situation où le volume de ventes est important, car les économies engendrées représentent une somme colossale au bout du compte. Ces minuscules augmentations de
C’est merveilleux de voir cette coopération entre les ingénieurs et les ouvriers. (Photo : Toyota Canada)

productivité ne seraient pas suffisantes pour satisfaire le vice-président de Toyota, M. Kosuke Shiramizu. En 2003, ce dernier a en effet annoncé un nouvel objectif de réduire les coûts de production de 50% à la fonderie de l’usine de moteurs Bodine Aluminum à Troy au Missouri.

Shiramizu ne l’avait pas mentionné aux ouvriers de l’usine à l’époque, mais ils bénéficient du support de 300 ingénieurs en provenance de ses installations japonaises de R&D afin d’atteindre cet objectif ambitieux. Une nouvelle technologie a été développée pour la coulée de l’aluminium fondu dans les moules servant aux composantes de moteur. Le résultat est qu’on dispose de nouveaux équipements qui représentent le c½ur du nouveau programme de réduction des coûts de la firme japonaise. Il est
Les derniers perfectionnements apportés contribueront à réduire les inventaires de culasses non finies qui sont coûteuses à entreposer. (Photo : Toyota Canada)

appelé « Simple Slim ». Au départ, Simple Slim permet à Toyota d’utiliser des moules plus petits et moins coûteux pour fabriquer les composantes du moteur. Ce programme a été implanté dans les fonderies américaines, japonaises et chinoises du manufacturier automobile nippon. Une autre raison qui explique le coût de production plus faible du nouveau moteur est qu’on utilise une quantité réduite d’aluminium par rapport à la version actuelle. On sait que ce métal est très dispendieux. Le nouveau bloc en aluminium du V6 de 3,5 litres pèse 25 kg (55 lbs) de moins que celui du V6 de 3,3 litres, une diminution de 27% sur la masse totale. Parmi les progrès apportés au nouveau 3,5 litres, on retrouve également des culasses redessinées.