Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

PHEV'09 : Les VÉ et hybrides, c'est encore un Far West!

PHEV'09 : Les VÉ et hybrides, c'est encore un Far West!

Par ,

Montréal – Le monde des véhicules électriques (VÉ) et hybrides rechargeables est un véritable Far West! C’est la conclusion qu’on peut tirer d’une table ronde qui réunissait sept porte-parole des fabricants d’automobiles et des équipementiers, présentée au terme de la conférence PHEV’09 à Montréal cette semaine.

Toyota a annoncé que 500 exemplaires de la Prius PHEV (Plug-in) dévoilée à Francfort seront mises à l’essai un peu partout dans le monde, y compris au Canada.

Ces spécialistes étaient unanimes à prédire la multiplication des véhicules « verts » sur nos routes au cours des prochaines années, mais chacun faisait la promotion d’une formule différente, qu’il s’agisse d’une voiture électrique pure ou d’une voiture hybride rechargeable offrant une autonomie plus ou moins longue. Et encore, les hybrides « ordinaires », celles que l’on connaît actuellement n’étaient pas au coeur de cette discussion!

En amorçant son allocution, le directeur général de Toyota Canada, Stephen Beatty, a bien résumé la nature de la confusion qui règne actuellement dans l’industrie en affirmant : « Puisque cette conférence concerne les technologies de pointe, les concepts présentés par chaque intervenant sont très différents. Et c’est bien ainsi. Car, plus les solutions proposées aux consommateurs seront variées, plus il y aura de chances que l’une d’entre elles soit la bonne! Voilà comment survient le progrès : différents joueurs proposent différentes solutions; ils les commercialisent; puis, les consommateurs choisissent celle qui convient le mieux à leurs besoins. »

L’autonomie, au coeur du débat!
Après tout, M. Beatty n’avait pas une tache facile. La vedette actuelle de Toyota, la Prius PHEV, une voiture hybride rechargeable dévoilée au Salon de l’auto de Francfort en septembre, n’affiche pas une autonomie en mode électrique particulièrement impressionnante.

« En mode électrique, a expliqué M. Beatty, la Prius PHEV aura une autonomie d’environ 20 kilomètres et elle pourra atteindre une vitesse d’autoroute. Nous savons qu’il serait possible de doubler ou même de tripler cela en adoptant de plus grosses batteries. Toutefois, nos recherches démontrent que ces performances conviennent aux habitudes de conduite quotidiennes d’une majorité d’automobilistes.

Or, quelques minutes plus tôt, le directeur des Affaires gouvernementales chez GM Canada, Philip Petsinis, avait présenté une autre vedette électrique, qui suscite beaucoup d’intérêt de la part des consommateurs : la Chevrolet Volt.

Dans les meilleures conditions, une Chevrolet Volt pourrait parcourir 65 kilomètres avant d’épuiser la charge de sa batterie.