Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Puces électroniques : un premier signe encourageant ?

Depuis que l’économie a été tranquillement relancée après la pause forcée au début de la pandémie, on parle dans tous les domaines de la crise des puces électroniques. En ce qui concerne l’automobile, la chose a grandement touché les constructeurs qui n’arrivent pas à avoir accès à toutes les pièces souhaitées pour assembler le nombre de véhicules qu’ils espèrent à l’intérieur des délais prévus.

Et la crise perdure. Certains experts ont prévu un retour à la normale en 2023, au mieux.

On prend les bonnes nouvelles lorsqu’elles passent, cependant, et le magazine Automotive News nous en fournit une aujourd’hui avec une information qui confirme que le délai de livraison des puces électroniques a diminué au cours du mois de juin.

On ne s’emballe pas trop rapidement, car celui-ci est passé de 27 semaines et 1 jour en mai à 27 semaines en juin. On parle du laps de temps entre la commande passée par le constructeur et le moment où la pièce est livrée. Cela prouve que la production des puces a augmenté et qu’on commence à accroître le rythme de livraison.

« Il y a quelques signes d’une atténuation de l’inflation de la chaîne d’approvisionnement et d’un ralentissement de la hausse des prix, mais d’autres poches demeurent », a déclaré Chris Rolland, analyste chez Susquehanna Financial Group. « Parmi les entreprises clés que nous suivons, aucune n’a affiché des délais records entre le moment de la commande et celui de la livraison d’une pièce, ce qui est peut-être un autre signe que l’on a atteint et dépassé le pire de la crise. »

Il est à noter que l’on parle d’une moyenne lorsqu’on fait état de 27 semaines. Certaines pièces sont livrées plus rapidement. Dans certains cas, les délais ont été réduits de 45 %. Cependant, en ce qui concerne certaines composantes, le délai est à 52 semaines.

On continue donc à surveiller la situation de près, mais ce premier signe encourageant nous indique qu’une sortie de crise est envisageable, à tout le moins à moyen terme (12 à 18 mois).

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Photo : Bigstock