Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rabais à l’achat d’un véhicule électrique : le fédéral agit à son tour

Le Gouvernement du Canda a annoncé cette semaine que dès le 1er mai prochain, un nouveau programme incitatif concernant l’achat de véhicules électrifiés entrera en vigueur. La bonne nouvelle pour les provinces où des mesures du genre existent déjà, c’est que les incitatifs seront concomitants.

Au Québec, par exemple, ça signifie un rabais maximal de 8000 $ au provincial, auquel s’ajoute un 5000 $ au fédéral. Voilà qui va faire bouger les choses.

Si le gouvernement passe à l’action, c’est qu’il juge nécessaire de le faire. Les ventes de véhicules électriques ne vont pas au rythme souhaité et c’est pire depuis que l’Ontario a décidé d’éliminer son programme incitatif. Voilà qui relancera peut-être l’intérêt dans cette province.

Et nous sommes en pleine année électorale, ne l’oublions pas !

Ailleurs au pays, la mesure va plaire, soit dit en passant. Ne l’oublions pas, à l’exception du Québec et de la Colombie-Britannique, les incitatifs n’existent pas. Tout va changer à compter du 1er mai.

Photo : D.Boshouwers

Véhicules éligibles
Les autorités regroupent les véhicules sous deux catégories différentes ; ceux offrant moins de sept places et ceux en proposant au moins ce nombre. Et, bien sûr, dans tous les cas, on parle ici de véhicules électriques, hybrides enfichables et à pile à hydrogène.

PDSF maximal de 45 000 $
Pour les produits avançant un maximum de six places, le rabais est applicable si le prix de détail suggéré du fabricant (PDSF) est de moins de 45 000 $. La bonne nouvelle, c’est que si vous optez pour une déclinaison plus cossue de ce dernier, le produit demeure admissible jusqu’à concurrence de 55 000 $. Les frais de transport et de préparation ne doivent pas être calculés dans le prix.

Pour les véhicules de sept places et plus, les règles correspondantes sont de 55 000 $ et de 60 000 $.

Véhicules hybrides enfichables
Il existe aussi deux catégories pour les véhicules hybrides enfichables, soit ceux offrant une courte ou une longue autonomie. La clôture a été fixée à 50 kilomètres par les autorités. Ainsi, pour un véhicule proposant plus de 50 km, le rabais maximal de 5000 $ s’applique. Autrement, on parle de 2500 $.

Parmi les modèles populaires qui sont éligibles pour le rabais maximal sous le nouveau programme iVZE, on retrouve le Chevrolet Bolt, la Chrysler Pacifica hybride, le Hyundai Kona Électrique et la Nissan LEAF (ainsi que la nouvelle LEAF PLUS). Par ailleurs, Kia Canada a fait l'annonce cette semaine des prix qu'auront le Niro EV et le Soul EV, et les deux modèles seront également éligibles pour le rabais maximal de 5000 $.

Les modèles non éligibles pour un rabais, leur PDSF étant trop élevés ? BMW i3, Tesla Model 3, Jaguar I-PACE, Audi e-tron...

Photo : D.Boshouwers

Location
Pour ce qui est des véhicules loués, le rabais maximal de 5000 $ est valable à condition que la durée du contrat de location soit de 48 mois. Autrement, on y va au prorata. Par exemple, une location de 36 mois donnera droit à 3750 $, soit 75 % de 5000 $. Si le rabais maximal est de 2500 $, on parlera alors de 1875 $.

Pour s’y retrouver, le gouvernement tient à jour une liste des véhicules admissibles. Cette dernière sera mise à jour de façon régulière afin qu’on puisse s’y retrouver.

Soyez patients
Si vous comptiez faire l’achat d’une voiture électrique, soyez patients, car si vous en faites l’acquisition avant le 1er mai, vous n’aurez rien. On s’attend à ce que les ventes cessent pour les deux prochaines semaines, il va sans dire.

Cependant, elles vont exploser par la suite. Le cas d’un Hyundai Kona Électrique, offert à un peu moins de 45 000 $, devient intéressant au Québec, car il sera possible de soutirer 13 000 $ à la facture.

Hyundai Kona Électrique
Photo : D.Boshouwers
Hyundai Kona Électrique

Pour ce qui est des modalités (applications des taxes et autres), de plus amples détails seront fournis par le gouvernement à l’approche de la mise en vigueur de cette mesure. Nous nous assurerons de faire le suivi.

Notez enfin que le programme iVZE est aussi valide pour les entreprises et comporte quelques différences. Par exemple, un particulier est limité à un rabais par année, mais dans le cas d’une compagnie, elle peut avoir droit à 10 mesures incitatives annuellement.

Nous aurons l’occasion d’y revenir, assurément.