Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rolex: Riley-Ford et Porsche en contrôle au lever du soleil

Rolex: Riley-Ford et Porsche en contrôle au lever du soleil

Par ,

Les essais laissaient croire que ce seraient les Corvette DP qui domineraient, mais la course a été pénible pour les favoris jusqu'à présent. Après la Corvette DP No. 10, c'est la No. 99 de GAINSCO Racing qui a abandonné, à cause d'une surchauffe moteur.

8 h. Justin Wilson détient présentement la tête de l’épreuve, lui qui effectue son retour à la compétition dans la Riley-Ford No. 60 de Michael Shank Racing. Il leur reste 7 heures et 30 minutes à tenir le coup avant la fin de l'épreuve.

Le trio AJ Allmendinger, Ozz Negri et Justin Wilson ont des raisons de sourire (Photo: Marshall Pruett/SPEED.com)
Le trio AJ Allmendinger, Ozz Negri et Justin Wilson ont des raisons de sourire (Photo: Marshall Pruett/SPEED.com)

À 20:50 h hier soir, Marco Andretti a pu prendre pour la première fois le volant de la Riley-Ford No. 2 de Starworks Motorsport qu’il a été appelé à piloter à la dernière minute. Sa « vieille » Riley occupe la septième place, alors que la « nouvelle » Riley, la No. 8, occupe le troisième rang. Andretti et Lucas Luhr sont les pilotes en piste pour le moment.

Marco Andretti (Photo: John Dagys/SPEED.com)
Laquelle je conduis encore ? – Marco Andretti n'avait encore jamais eu la chance de piloter un prototype Daytona avant cette fin de semaine (Photo: John Dagys/SPEED.com)

Dans les paddocks on parle encore de l’abandon surprise de la SunTrust Racing Corvette DP No. 10, qui partait favorite, mais qui a subi une casse moteur dans la première heure.

« C’est très décevant, mais c’est aussi ça la course automobile, se consolait le propriétaire de la voiture, Wayne Taylor sur SPEED.com. Ce n’est en tout cas rien qu’a fait Max [Angelelli, qui pilotait alors la voiture]. »

En GT, le nom de Porsche est sur toutes les lèvres. Ce sont des GT3 qui occupent les trois premières positions. Andy Lally termine présentement un double relais pour Magnus Racing, dans la No. 44 de tête.

Toutefois, les Camaro GT.R No. 57 de Stevenson Motorsports et Ferrari 458 No. 63 de Risi Competizione sont toujours dans le portrait, respectivement deux et trois tours derrière les meneurs.

On ne peut pas en dire autant pour BMW. La No. 94 de Turner Motorsport a baissé pavillon à 18:45 h hier, sur casse moteur.

La BMW No. 94 de Turner Motorsport (Photo: Marshall Pruett/SPEED.com)
Les moteurs BMW de course sont fait pour durer 48 heures – et non trois (Photo: Marshall Pruett/SPEED.com)

Les choses ne sont pas plus roses chez Audi. À quelques minutes d’intervalle, les R8 No. 51 d’APR Motorsport et No. 74 d’Oryx Racing ont souffert de problèmes d’embrayage.

Sur une meilleure note, Sylvain Tremblay maintient le cap, à bord de la SpeedSource Mazda RX-8 No. 70 qu’il partage avec James Hinchcliffe, Jonathan Bomarito et Marino Franchitti. Ils occupent le septième rang de leur catégorie.