Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Salon de Francfort déménage

La ville de Francfort, en Allemagne, n’accueillera plus son salon automobile. La nouvelle a été annoncée hier par la VDA (Verbandes der Automobilindustrie), soit l’Association automobile allemande.

Attention toutefois, on ne parle pas d’une annulation ici, ce qui pourrait être possible compte tenu de l’abandon de ce genre d’événement par de nombreux constructeurs. On aura plutôt droit à un déménagement.

Voir notre Top 10 du Salon de Francfort 2019

Sept villes allemandes, dont Francfort, ont soumis des candidatures pour accueillir l’événement et les organisateurs ont réduit la liste à trois métropoles : Berlin, Hambourg et Munich. Les responsables recherchent de meilleures solutions de la part des villes hôtes à propos de manières d’améliorer la mobilité urbaine et durable. La décision concernant l’endroit où se tiendra la prochaine édition sera annoncée au cours des prochaines semaines.

« Cette décision n’a pas été facile pour le conseil d’administration de la VDA : Francfort a été la ville de l’IAA (Internationale Automobil-Ausstellung) pendant près de 70 ans. ».

- Annonce  de la VDA (Verbandes der Automobilindustrie)

D’ailleurs, l’organisme l’a mentionné lors de son annonce, le Salon International est devenu au fil des années le Salon de Francfort.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Le premier Salon de Francfort, 1951
Photo : IAA
Le premier Salon de Francfort, 1951
Le premier Salon de Francfort, 1951
Photo : IAA
Le premier Salon de Francfort, 1951

Organisé pour la première fois dans cette ville en 1951, il est tenu en alternance tous les deux ans avec le plus grand salon automobile de France, soit Paris, depuis 1977. Notez que la capitale française accueille des salons automobiles depuis 1898. Le prochain rassemblement prévu en Allemagne est pour 2021.

Le salon de l’automobile de Francfort est traditionnellement le plus important au monde, mais il n’a pas échappé à la baisse de fréquentation des dernières années. On a vu cette tendance avec d’autres salons qui souffrent de la rapidité avec laquelle circulent les informations. Il n’est en effet plus nécessaire de visiter un salon pour découvrir les nouveautés qui apparaissent sans cesse sur le Net.

Salon de Francfort, 2019
Photo : IAA
Salon de Francfort, 2019

La baisse de fréquentation a aussi compliqué la vie des organisateurs dont le but est d’attirer les grands constructeurs automobiles. De leur côté, ceux-ci remettent en question la pertinence d’assister à certains événements, notamment en raison des coûts engendrés par de telles opérations.

Cette année, le salon « européen » de l’automobile se tiendra à Paris. En 2021, il faudra apprendre à ne plus parler du Salon de Francfort. La Biennale de Berlin, peut-être?