Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Impreza 2012 : aperçu

Subaru Impreza 2012 : aperçu

Plaire aux masses Par ,

Nous avons eu la chance d’essayer la toute nouvelle Subaru Impreza 2012 la semaine dernière à Victoria, mais devrons attendre jusqu’au mois d’octobre avant de vous partager nos impressions. En attendant, voici quelques détails sur le nouveau modèle.

Subaru dissociera l’Impreza des modèles performants WRX et WRX STI. La plateforme pour la nouvelle 2012 ne servira donc qu’aux versions berline et cinq-portes à hayon, et plus à la WRX.

Photo: Charles Renny/Auto123.com

Extérieur

Pour l’extérieur, le seul chiffre qui change chez la berline à quatre portes et la cinq-portes à hayon, est celui de la longueur hors tout.

Du devant, la calandre est plus grande et de forme considérablement différente par rapport au modèle 2011. On a modifié le carénage l’entourant aussi, mais tout de même repris les phares en oeil de faucon.

Du côté, la base du pare-brise a été devancée un peu pour améliorer l’aérodynamique et créer une impression d’espace. On n’a pas touché au toit, mais la lunette et la croupe de la berline comme du cinq-portes ont été complètement transformées.

À l’intérieur

Les deux versions proposent plus d’espace de chargement, mais la berline possède ici l’avantage. On parle également de nouveaux feux arrière, pare-chocs et tout ce qui se rattache au carénage arrière.

Il fallait trouver l’espace supplémentaire quelque part, et Subaru a donc augmenté l’empattement d’environ 50 mm, une mesure destinée surtout à rehausser le confort de la banquette arrière. Dans les deux modèles, il y avait amplement de dégagement pour mes genoux comme mes pieds.

Les quatre versions (2.0i, 2.0i Touring, 2.0i Sport et 2.0i Limited) qu’on nous proposera au Canada cet automne profiteront de raffinements autres que celles destinées aux États-Unis. Les instruments noirs avec chiffres blancs livrés de série nous arrivent d’Europe, alors que l’écran couleur d’informations dans les Sport et Limited provient du Japon. Le logiciel bilingue anglais-français fut créé de toutes pièces ici même au Canada. La version Limited profite d’un climatiseur bizone de série au Canada.

Le tableau de bord, les portières et la console centrale sont tous drapés de matériaux duveteux, une touche de confort supplémentaire. On a abaissé la ligne de caisse et agrandi les vitres latérales, augmentant du coup l’impression de dégagement. Les sièges redessinés offrent un confort supérieur pour divers gabarits.

Photo: Subaru