Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Arene OS : de la musique, de l’IA et de la personnalité

Tableau de bord du concept Toyota EPU
Photo : Toyota
Le meilleur taux d'intérêt
Alain McKenna
Ce système à venir poussera plus loin l’intégration du numérique à bord des véhicules Lexus et Toyota.

Toyota n’est pas le plus audacieux parmi les constructeurs d’automobiles lorsqu’il est question de systèmes multimédias. Le géant japonais s’est cependant repris en 2021 avec une nouveauté appelée, laconiquement, Multimedia System and Connected Services.

Mais le meilleur est à venir : une plateforme attendue d’ici 2030 et appelée Arene OS poussera encore plus loin l’intégration du numérique à bord des véhicules Lexus et Toyota.

C’est quoi au juste ?
Arene OS est une plateforme logicielle qui combine trois éléments essentiels. Le premier est l’interface grâce à laquelle les occupants des véhicules pourront communiquer avec leur voiture et avec le reste du monde. Toyota pense notamment à un moyen de communiquer avec ses proches et amis via les plateformes sociales, à même sa voiture. Cette interface comprendra sans doute un écran tactile, comme c’est la tendance en ce moment, et une commande vocale.

Cette interface vocale devra être particulièrement polyvalente puisque Toyota prédit qu’il sera possible via Arene OS de commander jusqu’à 200 fonctions à bord de ses véhicules. L’apport de l’intelligence artificielle sera nécessaire pour « permettre une expérience d’utilisation confortable et aussi naturelle que si le conducteur parlait à un agent », explique-t-on chez Toyota.

Ces 200 fonctions comprennent évidemment les différents services d’information et de divertissement qu’on trouve déjà à bord des véhicules Toyota et Lexus : navigation, musique, etc. Ils constituent en fait le deuxième bloc sur lequel est construit Arene OS. Ils incluront aussi la possibilité d’effectuer la mise à niveau du logiciel à distance, via les ondes cellulaires. Toyota espère intégrer davantage de fonctions relatives aux systèmes mécaniques à bord de ses futurs modèles.

On pourrait personnaliser le bruit du moteur pour lui donner une sonorité plus près d’un véhicule sportif, d’une voiture de luxe, etc. La direction ou la suspension pourraient aussi être ajustés manuellement.

Description des éléments du futur système Arene OS de Toyota
Description des éléments du futur système Arene OS de Toyota
Photo : Toyota

Vers une électrique à boîte manuelle?
D’autres réglages risquent de frapper l’imaginaire. Toyota espère offrir la possibilité de changer le comportement de la mécanique de ses futures voitures électriques à travers les réglages d’Arene OS. L’exemple utilisé est qu’il sera peut-être possible de reproduire le comportement d’une voiture à essence munie d’une boîte de transmission manuelle même sur un véhicule dont le moteur électrique ne requiert aucun passage de rapports.

Le troisième morceau est une trousse d’outils pour les créateurs d’applications désireux d’offrir leurs propres produits et services à bord des véhicules du groupe Toyota. Cela pourrait inclure des applications de divertissement, comme un service musical sur demande, ou des services d’information, comme un moyen de repérer la borne de recharge publique la plus près de son itinéraire.

Arene OS sera mis en marché graduellement avant la fin de la décennie, à travers le renouvellement des produits des gammes Toyota et Lexus.

Écran dans la Toyota Corolla Hybride 2023
Écran dans la Toyota Corolla Hybride 2023
Photo : D.Boshouwers

Entre temps?
Entre temps, c’est le système multimédia officiellement inauguré en 2021 qu’on trouve à bord. Ce système est assez récent pour se comparer à ce qu’offrent la plupart des autres marques d’automobiles, même si son nom n’est peut-être pas aussi évocateur que STLA Smart Cockpit…

Le système de Toyota combine des applications d’information et de divertissement, une connectique sans fil avancée, et certains services connectés qui sont conçus pour minimiser le recours aux interfaces embarquées sur les téléphones intelligents, comme CarPlay, d’Apple. Ça n’empêche pas ce système d’être compatible avec ces interfaces, y compris dans leur version sans fil.

La plus récente génération des modèles Toyota vendus au Canada seront pour la plupart compatibles avec CarPlay 3.0, la version à venir de l’interface d’Apple qui prendra en charge l’affichage du système multimédia logé dans la console centrale, ainsi que les cadrans situés derrière le volant.

À la base, Toyota a conçu son système à partir d’un écran tactile de format horizontal dont la dimension idéale est de 14 pouces de diagonale. Il peut quand même s’afficher sur des écrans d’autres dimensions. Par exemple, la Prius de base a un écran tactile de 8 pouces de diagonale seulement.

Ce système englobe l’infodivertissement et, dans le cas de véhicules un peu plus haut de gamme – comme ceux vendus du côté de Lexus, par exemple – on y intègre aussi certains réglages pour la climatisation ou même le comportement de la mécanique, comme les modes de conduite (Eco, Sport, etc.).

Par souci d’ergonomie, on a quand même conservé les touches de commande pour les réglages les plus souvent utilisés de la climatisation et du reste du véhicule.

Pour son interface, Toyota a mis au point son propre logiciel et ses propres applications, plutôt que de recourir à un logiciel tiers, comme la suite Android Automotive de Google notamment adoptée par General Motors.

Volant, tableau de bord du Lexus UX 2023
Volant, tableau de bord du Lexus UX 2023
Photo : D.Boshouwers

Il en résulte un système assez rapide à réagir aux commandes de l’utilisateur qui quand même récupérer de l’information de sources externes. Par exemple, son application de navigation affiche l’information en temps réel sur la circulation routière qui provient de Google Maps.

Ce système vient aussi avec sa propre commande vocale. Il suffit de dire « Hé Toyota » pour l’activer. La commande vocale peut aller jusqu’à chercher de l’information sur des commerces à proximité, comme un café ou une station-service, à condition de payer pour s’abonner à ces fonctions dites « avancées ».
 
Toyota offre tout de même jusqu’à 5 ans d’abonnement gratuit à l’achat de ses véhicules. Cela inclut la possibilité de commander certaines fonctions à distance via l’application mobile de Toyota pour iPhone ou Android. On peut notamment déverrouiller ou démarrer sa voiture à partir de son téléphone, ou même obtenir un diagnostic de sa santé mécanique, au besoin.

Alain McKenna
Alain McKenna
Expert automobile
  • Plus de 25 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 51 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 115 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque