Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un monde différent et étrange (première partie)

Un monde différent et étrange (première partie)

Par ,

Mesdames et messieurs, la chronique que vous avez devant vous marque une première dans l'histoire des chroniques automobiles au Canada. En effet, pour la première fois, une chronique sur les automobiles hybrides sera écrite par quelqu'un qui connaît le monde différent et étrange des autos hybrides, aime ce monde et compte vous le faire découvrir et, si possible, l'apprécier.

Etre ou ne pas être... subjectif

Vous me trouvez subjectif ? Eh oui, je le suis. Je dois m'avouer coupable d'avoir un penchant pour les modes de transport les plus verts possible. Que l'on parle de transport en commun, de vélo, de patin, de covoiturage ou d'autos propres. Mais en cela, je ne suis pas différent des autres chroniqueurs automobiles, car tous ces gens ont un penchant pour un certain type de déplacement. Certains préfèrent les Porsche, d'autres les Ferrari, certains craquent pour les véhicules sport utilitaires et les plus jeunes semblent envoûtés par les petites autos modifiées ou " tunées ".

C'est pourquoi,lorsque vous lisez des chroniques sur l'automobile, vous voyez parfois dans le langage et l'appréciation qu'a un chroniqueur d'un véhicule qu'il essaie le jupon de ses goûts dépasser. Vous lirez à l'occasion des commentaires du type " pas assez puissante ", " tenue de route un peu trop molle ", " pas assez nerveuse ", " soporifique ", etc. Ma question est : pour qui ?

Comme quoi l'objectivité dans ce type de journalisme est une notion que je considère comme surestimée.

Une fois ce point éclairci, passons par la difficile, mais nécessaire étape par laquelle vous devrez passer avant d'accéder au monde étrange et merveilleux des véhicules verts que j'ai nommée : la déprogrammation.

La cure de déprogrammation

Avant de pouvoir vous parler d'autos hybrides ou de tout autre type d'automobiles vertes, vous devrez être déprogrammé, car beaucoup d'entre vous avez tellement vu de publicités d'automobiles filant à toute allure sur une route aussi magnifique que déserte dans un paysage qui vous fait confondre réalité fiction. Pour ne citer qu'un exemple, permettez-moi de rappeler à votre mémoire une publicité qui passe à la télévision ces jours-ci. On y voit une automobile, une Acura RS-X S, qui semble rouler à Mach 2 sur différentes routes, et grâce à toutes sortes d'images créées par ordinateur, on voit une série de ces autos se croiser. Mais, en regardant de plus près cette pub, j'ai réalisé que l'image la plus réaliste qu'on voit en lien avec cette série d'autos est celle d'un iceberg qui se désagrège et fond !

Ainsi, pour cette première étape, vous allez maintenant devoir suivre les instructions que voici, afin de vous déprogrammer en 6 étapes :

1 : assurez-vous de pouvoir vous retrouver dans un endroit calme;
2 : revêtez, si vous ne le faites pas déjà, des vêtements confortables qui laissent le sang monter au cerveau;
3 : enlevez vos chaussures;
4 : préparez-vous une mixture apaisante (soupe, tisane, grog, un plat de maman);
5 : faites-vous donner, si possible, un massage (de n'importe quel style);
6 : et maintenant, lisez ceci à haute voix, en le répétant 3 fois :

JE N'AI PAS BESOIN DE TANT DE CHEVAUX-VAPEUR
LA LIMITE DE VITESSE MAXIMUM AU CANADA EST DE 100 KM/H
JE N'AI AUCUN BESOIN DE PRENDRE UNE COURBE SUR LES CHAPEAUX DES ROUES
JE SUIS COURTOIS
JE SUIS CAAALME...