Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TL SH-AWD 2010 : essai routier

Acura TL SH-AWD 2010 : essai routier

La luxueuse malaimée Par ,

Quand Acura a décidé de refaire le design de ses véhicules, et surtout celui de la calandre, le pari était risqué. Parce que même sur une TL, pourtant sportive et athlétique, la nouvelle ligne ne laisse personne indifférent. Et les commentaires reçus, bien qu'élogieux sur la conduite, n'avaient pas exactement le même enthousiasme en matière de style.

Physiquement, l’Acura TL est dotée de quelques appendices ingrats, mais là s'arrêtent les défauts majeurs. (Photo: Bertrand Godin/Auto123.com)

Dommage, car il faut bien l'avouer, si ce n'était de ce style contesté et contestable, l’Acura TL AWD aurait presque tout pour plaire aux plus exigeants.

Silhouette à gogo
Dans les faits, la silhouette elle-même du véhicule ne présente pas trop d'opposition. Les lignes en sont athlétiques, quoiqu’un peu massives, et sortent définitivement de la masse. Dépourvue de sa calandre un peu trop imposante au goût de certains, l’Acura TL aurait des allures de grande dame sportive. Même davantage que sa grande soeur, la RL, pourtant considérée comme le vaisseau amiral de la marque.

Alors que l'extérieur fait dans le ferme et acéré, l'intérieur joue plutôt la carte de la complexité. À l'image des tableaux de bord Acura dans leur ensemble, tout l'habitacle regorge de boutons et de contrôles dont l'usage n'est pas toujours simple. Et j'avoue que même après deux semaines complètes à son volant, il me fallait souvent quitter la route des yeux pour m'assurer que je manipulais le bon bouton.

Fort heureusement, les systèmes s’avèrent efficaces: la ventilation procure un habitacle confortable peu importe la saison, la radio haut de gamme projette avec insistance mais précision tous les types de musique. Bref, tout semble presque parfait, n'eut-été d'un certain inconfort à trouver la position de conduite et des sièges pas aussi soutenants que je ne l'aurais espéré. On a plutôt opté pour le confort général, ce qui s'avère bien pensé pour des longues randonnées en famille.

Autre petit détail, l'espace arrière n'est pas aussi abondant que ne l'aurait souhaité mon préadolescent qui affirmait avoir un peu de difficulté à loger ses jambes confortablement.

Signalons enfin que l’Acura TL n'a pas été conçue pour de grands transports: la banquette arrière ne s'abaissant pas, on doit se contenter d'une simple trappe à skis, qui donne sur un coffre arrière de bonne dimension, mais dont le seuil surélevé rend l'usage ardu et peu convivial. Bref, la TL se conduit avec bonheur, mais n'a pas vraiment de sens pratique.

La ventilation procure un habitacle confortable peu importe la saison et la radio haut de gamme projette avec insistance mais précision tous les types de musique. (Photo: Bertrand Godin/Auto123.com)