Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TSX V6 TECH 2010 : essai routier

Acura TSX V6 TECH 2010 : essai routier

Mieux qu'une TL? Par ,

Comme berline sportive de luxe avec un moteur à 4 cylindres, la TSX est difficile à battre. Malgré sa refonte récente et sa légère augmentation en gabarit, elle offre une expérience de conduite dynamique enveloppée d’une carrosserie élégante, voire un peu conservatrice.

La TSX est bien équipée, mais on note l’absence de certains gadgets techno offerts par la concurrence. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Mais maintenant, la TSX semble vouloir s’infiltrer dans le territoire de la TL avec l’ajout d’un moteur V6. Et puisque le look de la nouvelle TL requiert un peu de temps pour s’y habituer, choisir entre les deux pourrait s’avérer difficile.

Le V6 de 3,5 litres à 24 soupapes, que l’on retrouve également dans la TL de base, développe 280 chevaux et un couple de 252 livres-pied, et est jumelé à une boîte automatique à 5 rapports avec mode manuel et des sélecteurs montés au volant. Cette motorisation procure à la TSX un temps d’accélération de 0 à 100 km/h de 6,5 secondes.

Bon, est-ce vraiment nécessaire? Nous croyons que non, car le 4-cylindres de 2,4 litres avec 201 chevaux nous suffit. Avec le dernier remodelage, le moteur de base s’est mérité une courbe de couple plus linéaire. Puisque le 2,4-litres très pointu dans l’ancienne TSX a probablement offusqué quelques clients potentiels, ces derniers pensent peut-être que la nouvelle génération ait conservé ce même défaut. Le V6 serait-il une forme de gestion des dommages?

Peu importe la raison, il ajoute un niveau de souplesse supplémentaire à la voiture, et personne ne s’en plaindra. Évidemment, la consommation d’essence est plus élevée, et notre moyenne de 11,2 L/100 km représente environ 2 litres de plus qu’avec le moteur à 4 cylindres.

Sur l’autoroute, la voiture reste silencieuse comme un cercueil, puisque le régime-moteur est bas et les bruits de la route sont bien isolés. Conduire de Montréal à Québec et vice-versa s’avère aussi fatigant que se rendre au dépanneur pour une pinte de lait.

Typiquement Honda et Acura, la planche de bord centrale se fait littéralement mitrailler de boutons et de commutateurs, quoique dans la TSX, les commandes de chauffage et de ventilation sont isolées dans une section à part. La chaîne audio ambiophonique à 10 haut-parleurs offre une excellente sonorité, en passant, mais l’affichage et les graphiques du système de navigation pourraient vraiment profiter d’une cure de rajeunissement.

L’affichage et les graphiques du système de navigation pourraient vraiment profiter d’une cure de rajeunissement. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)