Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Aston Martin V8 Vantage Roadster 2016 : essai routier

Aston Martin V8 Vantage Roadster 2016 : essai routier

Toujours aussi époustouflante après ces années Par ,

Mettons les choses au clair : cette nouvelle coupe de cheveux à la mode, ces élégantes lunettes Bottega Veneta, ce sportif polo Thom Browne et cette magnifique montre Jaeger-LeCoultre à votre poignet ne sont pas du tout ce qui attire l’attention des gens quand vous conduisez une Aston Martin V8 Vantage Roadster par un après-midi ensoleillé.

Un magnat d’affaires aura l’impression d’être une grande célébrité au volant, sauf que dans les faits, la vraie vedette a 4 roues. Cette voiture classique des temps modernes attire en effet les foules partout où elle passe. Le jappement de ses tuyaux arrière au démarrage peut en déranger quelques-uns, mais ceux-ci changeront complètement d’attitude en découvrant la source de ce bruit, car contrairement à certaines voitures sport de grand luxe, Aston Martin a le don de provoquer tout en suscitant des réactions positives. Le doux ton Bleu Mako de mon modèle d’essai aidait, bien entendu.

Il y a longtemps que je n’avais pas essayé une V8 Vantage Roadster. La dernière fois, c’était dans les rues de Monterey, en Californie; elle était blanche avec un intérieur et un toit en tissu de couleur moka. Ici, la carrosserie bleue avait un petit quelque chose d’amusant et de personnalisé, tandis que la capote bleu marin foncé paraissait plus raffinée. Pour agrémenter le tout, on retrouvait des jantes en alliage de 19 pouces à 5 bras doubles au design très élaboré, des étriers de freins peints en gris classique et des lentilles claires pour les feux arrière. En comparaison, l’habitacle gris Argento pâle au look d’acier faisait très sérieux. 

Aston Martin ne lésine jamais sur le luxe et ses voitures sont toujours richement garnies… sauf bien sûr celles qu’elle dépouille volontairement pour prendre part à des courses automobiles, comme les 6 Heures de Mexico, les 6 Heures du Nürburgring et les 24 Heures du Mans — toutes des épreuves remportées par la légendaire marque britannique. L’histoire d’Aston Martin est couronnée de succès en sport motorisé et cet héritage échappe à bien des concurrentes de la V8 Vantage. 

Le grognement menaçant qui sort des 2 embouts chromés nous le rappelle à chaque impulsion de l’accélérateur. Cela dit, le cockpit de cette sportive vise davantage à assurer le confort de ses 2 occupants au retour de la piste de course. Les sièges en cuir perforé ton sur ton s’avèrent aussi douillets qu’enveloppants, avec des assises chauffantes en option et des réglages électriques que la voiture peut mémoriser. En outre, presque chaque centimètre carré revêt un somptueux cuir aux coutures bleu pâle, même le cadre des portières, à l’exception des montants de toit, de la traverse supérieure du parebrise et de la doublure du toit souple qui sont en suède alcantara. Je tiens également à souligner les poignées de portes en bois noir lustré ainsi que les plaques de seuil en aluminium robustes, mais joliment détaillées.

Je vous mets au défi de trouver quoi que ce soit de bon marché dans cette voiture. Si certaines rivales de la V8 Vantage font des compromis en utilisant parfois du plastique rigide et creux, les designers d’Aston Martin ont transformé le décor intérieur en un véritable spectacle, en particulier au niveau du tableau de bord où les superbes boutons tactiles et les molettes en aluminium conçues à la main ne se comparent à rien d’autre sur le marché. Même les surfaces grises aux alentours s’avèrent solides et raffinées. De son côté, l’écran d’infodivertissement rabattable se fait aussi discret que possible, exactement comme j’aime dans une voiture avec autant d’éléments classiques. Il est quand même très riche en couleurs et en contraste.

Cet affichage sert bien sûr à la caméra de recul, au système de navigation, à la fantastique chaîne audio optionnelle de 600 watts et à d’autres fonctions pratiques, mais il réunit aussi des indicateurs de puissance et de couple qui viennent bonifier l’expérience de conduite lors des accélérations, par exemple — comme si la route qui défilait à grande vitesse, le paysage qui s’embrouillait de chaque côté et le fameux son d’échappement n’excitaient pas déjà assez les sens.

Ceux qui ne sont pas familiers avec les cadrans d’Aston Martin sourcilleront en voyant l’aiguille du tachymètre bouger dans le sens antihoraire; c’est l’une des nombreuses et merveilleuses idiosyncrasies que l’on a conservées des anciennes voitures de la marque. À propos, les amateurs de montres de luxe que j’ai poussés à lire cet article avec ma référence à Jaeger-LeCoultre en introduction apprécieront le souci du détail et la précision dans chacun des cadrans. 

Ce n’est pas le temps de jouer avec le bouton du chronomètre de votre montre quand vous décollez avec l’Aston Martin V8 Vantage Roadster. Les 4,9 secondes nécessaires pour atteindre 100 km/h exigent de la concentration et de la finesse. Le V8 atmosphérique de 4,7 litres n’a aucun mal à déployer ses 420 chevaux et 346 livres-pied de couple, mais la boîte à double embrayage Sportshift II à 7 rapports avec mode manuel demande un pied droit et un majeur droit attentifs pour que l’opération demeure douce et fluide. Ce n’est pas le genre de boîte qu’on met simplement en mode Sport avant d’écraser l’accélérateur sans se soucier de rien : pour un maximum de performance, mieux vaut relâcher légèrement la pédale à chaque changement de rapport. Le résultat est une conduite plus stimulante qu’avec d’autres voitures sport. En ville, le mode automatique s’avère parfait pour se la couler douce; le son du V8 devient plus feutré, mais toujours capable de chatouiller la colonne.

Cette fois-ci, je n’avais pas les routes de Monterey pour tester les améliorations apportées à la suspension à double levier triangulaire de l’Aston Martin V8 Vantage Roadster 2016, mais le coin où j’habite offre quand même de beaux endroits pour s’amuser. Cette suspension hautement efficace de même que les pneus Bridgestone Potenza de 19 pouces à la gomme mordante travaillaient magnifiquement avec la carrosserie ultra rigide et légère (mélange d’aluminium et d’acier haute résistance) pour livrer une performance du tonnerre, mais tout en contrôle — le genre qui vient brasser nos tripes et notre âme sans que l’on craigne un danger. Pour une voiture aussi élégante et luxueuse, c’est incroyable. N’oublions pas les freins à disques de 380 millimètres à l’avant et de 330 millimètres à l’arrière dont la puissance a de quoi défier les lois de la physique. J’étais bien content de les avoir après m’être aperçu à quel point cette bombe avance rapidement.

Pour ce qui est des longues promenades, le confort de roulement est au rendez-vous, mais le coffre de 144 litres requiert un chargement bien calculé, d’autant plus que le rangement à bord est symbolique. J’ai néanmoins apprécié le compartiment au centre qui empêchait mon cellulaire, mon portefeuille et autres menus objets de se promener un peu partout en conduisant.

Certes, tout ce qui je viens de décrire est impressionnant, mais mon modèle d’essai n’était qu’une version « de base »; Aston Martin offre aussi la V8 Vantage S et la V12 Vantage S, sans parler de la réplique de course GT12 en édition spéciale. Un coupé manuel à 6 rapports affiche un prix raisonnable (dans les circonstances) de 128 100 $, tandis que la décapotable se vend à partir de 143 100 $. Dans mon cas, les nombreuses options poussaient toutefois la facture à 192 000 $. Cela dit, il est facile de dépenser encore plus d’argent pour d’autres voitures sport qui n’ont ni le cachet ni l’héritage de cette Aston Martin. On pourrait donc dire que la V8 Vantage Roadster est une aubaine en quelque sorte.

Mon verdict
Tout collectionneur de voitures se doit d’avoir une Aston Martin dans son garage et la V8 Vantage Roadster est un bon point de départ. À défaut d’être la plus nouvelle sur la route, elle compte toujours parmi les voitures sport les plus époustouflantes au monde. En la conduisant, rappelez-vous que c’est elle qui attire toute l’attention et non vous.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Aston Martin V8 Vantage Roadster 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :K. Tuggay
Photos de l.Aston Martin V8 Vantage Roadster 2016