Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi RS 5 2011 : premières impressions

Audi RS 5 2011 : premières impressions

Mes attentes comblées Par ,

Tout le monde, et je dis bien tout le monde, a des attentes dans la vie, qu'on parle d'un mets, d'une boutique, d'un voisin ou d'un véhicule – actuel ou futur.

Je m'attendais à ce qu'elle me livre la lune et c'est exactement ce qu'elle a fait... sur un plateau d'argent! (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)

Ces attentes se basent sur des faits établis ou préconçus. Par exemple, si vous avez lu quelque part que Punta Cana offre les plus belles plages au monde, c'est ce que vous vous attendrez à voir en arrivant. Lorsque j'ai commandé mes nouveaux caleçons courts avec élastique de ceinture moulant, je m'attendais à voir mon tour de taille fondre d'un pouce ou deux.

Et puis, quand on m'a offert la chance de tester la nouvelle Audi RS 5 2011, je m'attendais à perdre la tête...

RS
Chez Audi, la désignation RS représente le summum. Ces lettres signifient «RennSport» ou «racing sport». Bon, pour mieux vous situer, disons que le S d'Audi équivaut au M de BMW et au fameux AMG de Mercedes-Benz. Maintenant, qu'est-ce qui correspond directement à une Audi RS? Rien. Commencez-vous à voir où je veux en venir?

Il y a quelques années, j'ai passé deux semaines absolument mémorables avec une RS 4 à la fin de l'hiver – sans contredit les deux semaines les plus rocambolesques de ma vie en termes de recherche d'adhérence et de motricité. Une puissance de 420 chevaux et des effets sonores du tonnerre étaient générés par son V8 atmosphérique de 4,2 litres, relié à une boîte manuelle à six rapports qui se prend au sérieux. Croyez-moi sur parole, cette voiture fait partie des 10 meilleures que j'ai conduites au cours des 12 dernières années. Des attentes vous dites?

RS 5
Produite à partir du même ADN que la RS 4 et basée sur la plateforme qui a élevé l'Audi A5 parmi les coupés les plus désirables de la planète, la RS 5 atteint la limite absolue du potentiel qu'offre ce modèle. Je vous invite à inspirer un grand coup et à la contempler sous tous ses angles dans l'album-photos qui accompagne cet article.

La calandre trapézoïdale à simple cadre, découpée par une garniture en aluminium et anthracite lustré, n'a jamais paru autant à sa place. Les pare-chocs surdimensionnés, les prises d'air avant massives, les ailes évasées et les superbes jantes en alliage Aero de 19 pouces à cinq bras (j'avoue cependant que les pneus d'hiver ne leur rendent pas justice) indiquent clairement qu'il ne s'agit pas d'un bolide ordinaire.

Produite à partir du même ADN que la RS 4 et basée sur la plateforme qui a élevé l'Audi A5, la RS 5 atteint la limite absolue du potentiel qu'offre ce modèle. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)