Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi TTS 2009 : essai routier

Audi TTS 2009 : essai routier

Une belle paire de T Par ,

Ceux qui croient que les supervoitures comme la R8 sont un gaspillage inutile d'argent et de ressources ont raison et tort à la fois. Oui, une voiture qui coûte 150 000 $ et qui nécessite un seul acheteur par semaine peut sembler ridicule, mais la R8 n'a pas été conçue pour se vendre en volume. La R8 est un outil de marketing.

Pour le tiers du prix d'une R8, vous obtenez les deux tiers des performances.

Une telle voiture dans une salle d'exposition attire des gens qui sont ramenés sur terre par un représentant aux Ventes qui leur dit : « Oui, elle est chère, mais on a d'autres Audi ici qui sont beaucoup plus abordables et qui sont pareilles comme elle. » Pas tout à fait, mais vous comprenez l'idée.

Considérez la TTS comme étant la R8 des pauvres. Pour le tiers du prix, vous obtenez deux tiers du facteur « wow » et deux tiers des performances.

Quatre cylindres survitaminés
La TTS reçoit le 4-cylindres turbo du modèle de base, mais ajoute l'injection directe et quelques recalibrations pour produire plus de puissance et de couple que le V6 de 3,2 litres. Avec 265 chevaux, 258 livres-pieds et connectée à l'excellente boîte S tronic à double embrayage avec leviers de sélection au volant, la TTS file vers les 100 km/h en 5,4 secondes.

Par rapport au V6, le moteur 2.0 TFSI est plus léger et confère un meilleur équilibre au véhicule : avec moins de poids sur les roues avant, le sous-virage est réduit. Mais presque tous ceux qui ont essayé la voiture ont mentionné le délai du turbocompresseur au décollage, un trait qui ne semble pas aussi prononcé dans la version de base de 200 chevaux du même moteur.

Mais malgré toute cette puissance, le 4-cylindres consomme facilement sous les 10 litres aux 100 kilomètres sur une base régulière, et notre moyenne de 9,7 litres aux 100 kilomètres est impressionnante. En comparaison, le 2-litres turbo de la Mitsubishi Lancer Evo est un peu plus puissant, mais brûle 50 % plus de super sans plomb que celui de la TTS.

Avec 265 chevaux et 258 livres-pied, la TTS file vers les 100 km/h en 5,4 secondes.