Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW ALPINA B7 2011 : essai routier

BMW ALPINA B7 2011 : essai routier

Le gros missile douillet Par ,

Les fanatiques automobiles voudront peut-être enfiler discrètement une petite bavette avant de continuer leur lecture. Le texte suivant se penche sur la BMW ALPINA B7 : une berline phare faite sur mesure par un spécialiste allemand du marché secondaire qui peaufine des BMW depuis des décennies.

BMW ALPINA B7 2011 vue 3/4 avant
S'il n'existe pas de BMW M7, l'ALPINA B7 se veut en quelque sorte son équivalent. (Photo: BMW)

ALPINA est le seul modificateur approuvé par BMW. Elle crée la B7 à partir d'une Série 7, exécutant de nombreux tours d'adresse au niveau du look, du châssis, du groupe motopropulseur et du module de commande, défonçant ce faisant le plafond en matière de style, de performance et d'exclusivité.

S'il n'existe pas de BMW M7, l'ALPINA B7 se veut en quelque sorte son équivalent : une version encore plus exclusive et musclée d'une voiture déjà très exclusive et musclée!

« Hé Monsieur, vous tournez une vidéo? »
Même en un coup d'oeil rapide, cette machine nous en met plein - mais plein - la vue. Avec ses jantes de 21 pouces et son empattement de plus de 5 mètres, la B7 se fraye allègrement un passage sur la route, laissant dans son sillage bouches béantes et sifflotements approbateurs. On dirait un énorme aimant en tôle qui attire les cellulaires-kodak, les regards envieux et les mots tels « malade » ou « débile » des jeunes à casquettes et jeans trop grands.

Équipement extravagant
À l'intérieur, vous ne trouverez pas mieux équipée que la B7. À l'avant : une paire de sièges des plus douillets, un attirail multimédia complet, un climatiseur à régulation automatique et des gadgets en quantité industrielle. Idem à l'arrière.

Des seuils de portières illuminés nous accueillent avec une pointe de raffinement, et les passagers arrière sont choyés par des rideaux électriques qui découragent les curieux de fouiner. Même les portières se scellent toutes seules, facilitant les manoeuvres furtives d'agent secret. Le logo ALPINA et des touches subtiles parsèment l'habitacle, de même qu'une plaquette confirmant son authenticité.

Et il y a beaucoup de place. En effet, quelque 3,8 mètres de passagers pourraient s'asseoir un derrière l'autre et il resterait encore de la place.

BMW ALPINA B7 2011 intérieur
Les passagers arrière sont choyés par des rideaux électriques qui découragent les curieux de fouiner. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)