Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW X1 2016 : essai routier

BMW X1 2016 : essai routier

Raffiné et fluide Par ,

Le nouveau BMW X1 2016 est peut-être le plus petit utilitaire de la gamme, mais il possède tout le style et toute l’élégance de ses grands frères. Peu importe son prix, il a l’air d’un véhicule qu’on prendrait pour sortir un dignitaire d’une zone de combat dans un film de Jason Bourne.

Au-delà du design, le X1 offre une expérience de conduite raffinée qui ne manquera pas d’impressionner ceux qui en font l’essai.

Le BMW X1 sur la route
Sur l’autoroute, la direction du BMW X1 2016 se montre ferme et communicative — pas comme si elle était faite de laitue bouillie. Sa suspension adopte des réglages sportifs sans occasionner un roulement nerveux; elle conserve suffisamment de souplesse pour bien absorber les plus gros chocs. Ensemble, direction et suspension travaillent à l’unisson, si bien que toutes les manœuvres qu’on exécute avec le X1, même celles à plus haute vitesse, ne semblent jamais le déstabiliser. 

Des corrections minimes avec le volant sont nécessaires pour maintenir le véhicule au centre de sa voie, tandis que le confort de roulement permet de voyager pendant des heures. Dès que l’envie nous en prend, toutefois, le nouveau X1 sort ses griffes et découpe les virages en morceaux.

L’avantage xDrive
Plusieurs systèmes bien calibrés sont à l’œuvre pour nous inspirer confiance au volant en conduite hivernale, et ce, même dans le genre de météo qui nous inciterait à rester à la maison sous une chaude couverture de laine pour regarder Le trône de fer en rafale.

La transmission intégrale xDrive de BMW répartit le couple du moteur entre les essieux de façon rapide, discrète et intelligente, tel que le dictent les conditions d’adhérence. C’est l’une des meilleures de l’industrie en termes de fonctionnement transparent. Avec xDrive et l’antidérapage qui contrôlent soigneusement la distribution de puissance et de couple, on a droit à une conduite douce, mais mordante et rassurante en tout temps. 

C’est ce qu’on ne sent pas qui retient surtout mon attention. Il faut applaudir la grande précision avec laquelle le BMW X1 2016 sollicite chacune des roues. Celles-ci ne patinent jamais pour rien et les mouvements du véhicule ne sont jamais saccadés ou maladroits. À part le drôle de « clic » provenant des freins lorsque le dispositif de contrôle de la traction s’efforce de minimiser le patinage, tout est fluide et transparent.
 
En général, le X1 se montre très équilibré. Je veux dire par-là qu’il ne dandine pas ses fesses comme un bolide de drift et ne pratique pas non plus le chasse-neige dans les virages. Il s’élance tout simplement et docilement dans la direction qu’on lui ordonne, tant sur l’asphalte sec que sur la neige ou la glace. À propos, mon modèle d’essai avait la chance de compter sur de bons pneus d’hiver — le vôtre devrait en faire autant.

Les freins du BMW X1 2016 procurent eux aussi confiance au moment d’affronter des situations délicates. Même avec les roues gauches sur le bitume et les roues droites sur de la neige tapée, l’ABS contrôle chacune individuellement pour garder le véhicule sur le droit chemin lors d’un arrêt d’urgence. À l’instar de la transmission intégrale, les freins permettent d’attaquer la route avec précision et assurance.

Intérieur typique de BMW
Dans le nouveau X1, vous vous sentirez en terrain connu, du moins si vous êtes familier avec les récents produits de la marque. Les cadrans et les commandes sont les mêmes. Idem pour les menus à l’écran. Mon exemplaire, qui valait environ 50 000 $, comprenait une puissante chaîne audio Harman Kardon, un hayon assisté avec mémoire de la hauteur, un système de navigation, des applications multimédia de même que des sièges en cuir confortables. La caméra de recul à haute résolution et le gigantesque toit ouvrant panoramique sont aussi de formidables extras. Ce dernier donne presque l’impression de conduire une décapotable!

Les garnitures en aluminium et en bois foncé de mon BMW X1 créaient un décor riche, moderne et sophistiqué. J’aime le souci du détail et les petites touches qui agrémentent l’expérience de conduite, comme ces bandes lumineuses sur le tableau de bord et les portières qui forment un bel éclairage d’ambiance le soir. Je tiens également à souligner les boutons « flottants » de la radio.

Une puissance efficace
À moins de sortir d’une grosse camionnette Ford F-350 avec échappement vertical, vous vous contenterez très bien du nouveau moteur turbo à 4 cylindres de 2,0 litres, qui génère une puissance de 228 chevaux et encore plus de couple. Il obéit doucement et sans effort à bas régime, mais il peut aussi nous clouer à notre siège quand on enfonce brusquement l’accélérateur. Le BMW X1 est plus puissant que ses rivaux de Mercedes et d’Audi, à défaut de livrer un son mémorable.

J’adore les sélecteurs de vitesses au volant, qui produisent des changements de rapport instantanés et joliment agencés au régime du moteur. En mode automatique, la boîte à 8 rapports fait aussi du bon travail. D’ailleurs, elle m’a permis d’enregistrer une consommation d’essence moyenne de seulement 9,5 L/100 km, ce qui est remarquable compte tenu de la neige et du froid extrême que j’ai affrontés.

Un utilitaire compact polyvalent
Attendez-vous à retrouver beaucoup de rangement à portée de main, tandis que l’accès à l’habitacle ne demande à peu près aucun effort. Le coffre, lui, est d’une taille relativement généreuse, son ouverture est large et son plancher se situe à la hauteur des genoux. En outre, les dossiers de la banquette se rabattent sur simple pression d’un bouton pour accroître le volume de chargement. Sinon, les passagers arrière bénéficient d’un bon dégagement au niveau des jambes et de la tête. En fait, 2 adultes bien portants peuvent s’y prélasser.

Des reproches au X1?
Naturellement, les roues de plus grand diamètre de mon modèle d’essai avaient tendance à me faire sentir davantage les imperfections de la chaussée. Sur les autoroutes lisses, aucun problème; dans les rues endommagées de la ville, cependant, le roulement peut devenir sec et bruyant. Lors de votre essai, tâchez donc de conduire le X1 un peu partout. 

Par ailleurs, les phares sont bons, mais pas extraordinaires (typique de BMW), et le véhicule a un peu de mal à se sortir d’un pied de neige. Le système xDrive sait ce qu’il fait, mais il ne reçoit pas assez de puissance pour libérer les roues. 

Quoi qu’il en soit, vous devez absolument considérer le BMW X1 2016 si vous recherchez un chic mélange de style, de commodité et de performance en toute saison.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
BMW X1 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
BMW X1 2016
BMW X1 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :J.Pritchard
Photos du BMW X1 2016