Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du BMW X3 M 2020 : le caméléon bavarois

Jadis la chasse gardée des VUS intermédiaires, l’injection de haute performance s’invite maintenant à bord des modèles inférieurs. Avec les Porsche Macan Turbo, Audi SQ5, Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio et Mercedes-AMG GLC 63 S, il y a un menu assez complet pour les amateurs de performance haute sur pattes. 

Depuis cette année toutefois, un autre joueur s’invite à la fête et ce dernier n’entend pas à rire. BMW a décidé de s’investir dans ce créneau très précis des VUS haute performance, une facette que maîtrisait déjà les sorciers de l’aile de performance M avec les X5 M et X6 M. Mais, à partir de l’année-modèle 2020, on peut ajouter deux autres modèles à cette liste : le tandem composé du BMW X3 M et du X4 M. C’est le premier des deux que j’ai pu essayer il y a quelques semaines de cela. Voici ce que je retiens de ce premier contact avec un VUS qui a plus de points en commun avec une berline M3 que le X3 dont il découle.

Un X3 M, c’est quoi?
Le constructeur ne réinvente pas la roue : à l’instar de ses pairs surpuissants, le nouveau venu a droit à une mécanique plus dynamique sous le capot, dans ce cas-ci plus vitaminée que celle du X3 M « régulier », puisqu’il s’agit d’une variante X3 M Competition. Le 6-cylindres en ligne biturbo de 3,0-litres de cylindrée développe donc la bagatelle de 503 chevaux (contre 473 ch dans le modèle M tout court), tandis que le couple optimal est le même (442 lb-pi), quelle que soit la version du véhicule.

Fiche technique du BMW X3 M 2020

Photo : V.Aubé

Derrière cet engin qui sera vraisemblablement repris à bord du tandem M3/M4 d’ici un an ou deux, on retrouve une boîte automatique à huit rapports, celle-ci qui autorise des changements de rapports via les palettes logées derrière le volant ou même avec le levier ergonomique situé entre les deux occupants de la première rangée. 

Le rouage intégral est bien entendu de mise à bord d’un tel missile, mais hiérarchie oblige, le système M xDrive a été retravaillé par les ingénieurs de manière à ce que le comportement du X3 M soit davantage celui d’une voiture sport avec une emphase sur le train arrière comme c’est souvent le cas avec des rouages à tempérament sportif.

Un BMW X3 M, c’est aussi un système de freinage capable de supporter la puissance ajoutée. Les disques ventilés sont donc plus imposants qu’à l’habitude, en plus d’être assistés par des étriers à quatre pistons à l’avant et un seul piston à l’arrière. La suspension adaptative, elle, permet non seulement de doser l’amortissement, mais aussi de garantir une tenue de route accrue par rapport aux autres livrées de la gamme X3.

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Quant à la robe de cet utilitaire allemand, elle respecte en tout point ce qu’une variante M doit refléter à l’extérieur. Le bouclier est plus aéré et menaçant avec ce pare-chocs teinté de noir, une couleur qui a également été appliquée à la double grille de calandre dans ce cas-ci. Les écussons M sont omniprésents, tout comme ces superbes miroirs latéraux. 

À l’arrière, la présence de quatre tuyaux d’échappement confirme la vocation du hot rod haut sur pattes, tandis que la largeur des pneus est un autre indice du potentiel de l’utilitaire.

La classe affaires
BMW a redoublé d’efforts ces dernières années pour améliorer la qualité de ses habitacles, surtout à bord des modèles plus onéreux. Le X3 M fait définitivement partie de cette tendance. De la planche de bord recouverte de cuir et de fibre de carbone – une option de 850 $ pour le matériel exotique – à la sellerie de cuir deux tons sans oublier les plastiques de bonne qualité, il fait bon de vivre à bord du véhicule utilitaire qui, ne l’oublions pas, commande tout de même une jolie somme de 99 150 $ à l’achat, avec à peine un peu plus de 6 000 $ d’options ajoutées.

Photo : V.Aubé

Le modèle prêté pour cet essai de quelques jours était également équipé de la sellerie chauffante aux deux rangées en plus des sièges ventilés à l’avant. Ce groupe d’options d’une valeur de 3 300 $  vient également avec la recharge par induction, l’assistance au stationnement ainsi que les rideaux de fenêtres latéraux. 

Depuis la refonte du modèle, l’espace est également plus accueillant à la deuxième rangée, un détail qui n’oblige plus les consommateurs à regarder plus haut dans la gamme. Je dois aussi mentionner que malgré le caractère sportif du VUS, les sièges des deux rangées sont du côté moelleux de la chose! 

Au volant d’une fusée M
Il n’y a pas à dire, les réalisations de la division M sont toutes impressionnantes à conduire en ligne droite. Que ce soit au volant du gros X5 M avec son V8 biturbo de 567 chevaux (!) ou derrière celui de la sublime M2, le sentiment ressenti à l’accélération est foudroyant. 

Photo : V.Aubé

Or, ce n’est pas aussi facile à réaliser lorsque le tracé se tortille quelque peu. Je m’explique : une sportive comme la M2 se prête facilement au jeu de la maniabilité – et même des dérapages contrôlés –, mais c’est un peu plus intimidant d’aborder un virage à haute vitesse à bord d’un véhicule utilitaire doté d’une garde au sol plus importante.

Malgré le centre de gravité plus haut à bord du X3 M, le nouvel utilitaire musclé se comporte comme une voiture sport... ou presque! J’ai pu tester l’adhérence à quelques reprises et le véhicule n’a jamais bronché. En fait, les seules critiques provenaient de mes passagers qui n’aimaient pas mon style de conduite à ce moment-là. 

La mécanique 6-en-ligne biturbo est d’une souplesse peu commune et lorsqu’elle est placée en mode Sport Plus, la sonorité qui en ressort est digne d’un bolide de course, rien de moins. Les changements de rapports de la boîte automatique sont également plus aiguisés, chacun d’entre eux qui fait entendre une petite explosion lors du passage de vitesse. Un pur délice pour l’amateur de mécanique endiablée!

Photo : V.Aubé

Le freinage est lui aussi à la hauteur, même s’il ne faut jamais oublier qu’on est assis à bord d’un VUS dont le poids oscille à 2157 kg. Malgré le mordant additionnel, le X3 M ne s’arrête pas aussi facilement qu’une MINI Cooper S, si vous voyez ce que je veux dire! Et grâce à la magie de l’électronique, le BMW X3 M peut se transformer en VUS docile au possible ou, lorsque son conducteur en a envie, en sportive haute sur pattes.  

Le mot de la fin
Quelques jours après cet essai, je prenais le volant de l’Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio, un concurrent direct au X3 M. Beaucoup de choses ont été dites à propos de ce VUS de performance à l’italienne, mais ce qui est certain, c’est que l’agrément de conduite est son cheval de bataille… au détriment du confort! 

Dans le cas du X3 M, disons que c’est plus malléable. Le représentant de la marque dans ce segment est tout à fait capable de maintenir le rythme avec le modèle italien, mais détient l’avantage lorsqu’est venu le temps de se transformer à nouveau en vulgaire VUS pour la famille! Et c’est surtout pour cette raison que je prédis des chiffres de ventes plus élevés pour le nouveau BMW X3 M 2020.

La concurrence principale

Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio
Porsche Macan Turbo
Audi SQ5
Mercedes-AMG GLC 63 S

 

Consultez notre inventaire de véhicules BMW X3 d'occasion disponibles dans votre région du Canada

Photo : V.Aubé
Photo : V.Aubé

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
BMW X3 M 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos du BMW X3 M 2020