Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Cadillac Escalade 2021 : finalement à la hauteur

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l’essai le Cadillac Escalade 2021.

L’Escalade de Cadillac, le plus éléphantesque des VUS de la marque de luxe américaine, a pris la route pour la première fois en 1998, mais il faut comprendre que les quatre premières générations n’étaient guère plus que des Chevrolet Tahoe ennoblies. Heureusement, la cinquième génération qui arrive pour 2021 est la première digne d’un VUS de luxe.

À voir aussi : 10 choses à savoir sur le nouveau Cadillac Escalade 2021

Cadillac a corrigé un grand nombre de lacunes. On sent avec cette nouvelle mouture que la marque américaine a fait ce qu’il faut pour produire un véritable VUS de luxe sans qu’elle ait eu besoin de l’approbation du département de comptabilité.

Deux tailles : longue et très longue
Comme c’était le cas auparavant, les acheteurs peuvent choisir entre une version régulière ou à empattement allongé, les deux étant offertes pour toutes les versions du modèle : Luxe, Luxe Premium, Luxe Premium Platinum, Sport et Sport Platinum. La fourchette de prix débute à 89 798 $ pour la version Luxe de base et atteint 117 798 $ pour une version allongée Luxe Premium Platinum.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Cadillac Escalade 2021, profil
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, profil

Colossal
Si l’apparence générale s’apparente aux récents modèles Tahoe et Yukon, le faciès est typique des produits Cadillac. Les proportions, elles, sont tout simplement gigantesques. Notre modèle d’essai, une version allongée, s’étendait sur 5,77 mètres en plus d’être chaussé de roues de 22 pouces. À noter, l’accès à bien des stationnements intérieurs vous sera refusé et tenter de se stationner en ville représente un acte de courage. Ce serait un euphémisme de vous dire que le modèle en impose, en commençant avec ses phares qui semblent sortir d’un film de science-fiction.

Cadillac Escalade 2021, trois quarts arrière, côté conducteur
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, trois quarts arrière, côté conducteur
Cadillac Escalade 2021, intérieur
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, intérieur

Un intérieur à couper le souffle
C’est en rentrant dans l’éléphant qu’on constate que Cadillac a frappé un coup de circuit. La vedette incontestée de l’environnement intérieur du modèle est son écran DELO incurvé de 38 pouces de diamètre. À vrai dire, Cadillac a un peu triché en ce qui le concerne, car il s’agit en réalité de trois écrans qui sont réunis. À gauche du conducteur on retrouve un écran de 7,2 pouces qui permet de changer le menu de l’écran d’instrumentation qui fait 14,2 pouces. Tout juste à côté, vous retrouvez un écran multimédia de 16,9 pouces, pour un total de 38. C’est impressionnant à voir.

L’intégration des trois est très bien faite et l’orientation vers le conducteur en facilite l’utilisation ; de plus, la clarté des graphiques est exceptionnelle.

Cadillac Escalade 2021, écrans
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, écrans

Question de ne pas inciter à la jalousie, Cadillac a également placé deux grands écrans à la disposition des passagers de la deuxième rangée. Ces derniers remplissent diverses fonctions.

Les sièges capitaines de deuxième rangée sont très confortables et il est possible d’inviter des adultes dans la troisième rangée, mais avec assez d’espace pour des bagages à l’arrière. Il est important de mentionner la qualité des matériaux déficiente par le passé ; tout cela semble du passé dans la version 2021. La qualité des cuirs et la finition « cousu main » de notre version d’essai Platinum sont remarquables. Cadillac a même pris la peine de recouvrir d’un tissu doux les endroits sensibles comme les panneaux inférieurs des portes, le contour du coffre à gants ou la partie inférieure du tableau de bord où l’on retrouve habituellement du plastique dur.

Le seul bémol provient de certaines commandes, évidemment empruntées à Chevrolet.

Par ailleurs, nous avions droit dans notre modèle d’essai au système audio AKG à 36 haut-parleurs. Celui-ci livre une des belles expériences auditives que vous pouvez vivre dans un véhicule. On se croirait dans une salle de concert. Il est vrai qu’avec le format de l’Escalade c’est presque aussi grand qu’une salle de concert, mais la musique sacrée de Telemann vous arrache une larme tellement c’est beau.

Cadillac Escalade 2021, sièges capitaines
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, sièges capitaines

Plus d’espace à l’arrière
La nouvelle plateforme, et surtout la première suspension arrière indépendante de l’Escalade, plus compacte, fait des merveilles pour la troisième rangée. Cette dernière est maintenant recommandable pour les adultes, mais elle est aussi confortable. La seule raison d’acheter l’Escalade ESV, encore plus long, est l’espace de chargement, qui est extrêmement réduit avec la troisième rangée avec la version régulière. La variante ESV transportera six personnes avec tous leurs bagages à l’arrière.

Sur la route
L’Escalade vous offre deux choix de moteurs. Vous avez droit de série à un V8 de 6,2 litres qui fait 420 chevaux et 460 livres-pieds de couple. Il va aussi y avoir une version Diesel avec un V6 de 3 litres qui fera 266 chevaux et aussi 460 livres-pieds de couple.

Sur la route qui nous menait à Ottawa, nous aurions facilement pu nous rendre dans l’Ouest canadien tellement l’atmosphère est sereine à bord. Malgré les roues de 22 pouces, le confort est encore très bon, le silence du cocon sans reproche et le poids de près de 2,7 tonnes de l’Escalade le garde bien campé au sol, même par grands vents. La direction manque toutefois de précision, un défaut qui perdure d’une génération à l’autre, et le freinage n’est pas à la hauteur.

Cadillac Escalade 2021, avant
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, avant

Nous vous suggérons de garder le véhicule en mode Touring pour la conduite. Le mode Sport est certes plus dynamique, mais ne convient pas à ce Mammouth qui n’aime pas trop se faire brasser.

On ne pourrait terminer cet essai sans mentionner la consommation de carburant. Notre parcours se composait essentiellement de l’autoroute menant vers Ottawa (de Montréal), et d’un peu de routes secondaires. La semaine s’est terminée à 15,6 litres aux 100 km de moyenne. Vous obtiendrez mieux avec le moteur Diesel, mais la prime à l’achat est assez élevée. La version à essence permet de remorquer 3674 kg.

Conclusion
Véhicule idéal pour profiter de longues randonnées sur l’autoroute, L’Escalade est aussi spacieux que dispendieux et il devient un solide compétiteur au Lincoln Navigator qui tenait le haut du pavé chez les constructeurs américains dans le segment.

Cadillac Escalade 2021, trois quarts arrière
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, trois quarts arrière

On aime

Intérieur très élégant
Écran DEL avant-gardiste
Énormément d’espace

On aime moins

Consommation élevée
Quelques commandes de Chevrolet
Encombrement gênant
Freinage qui demande de la prévoyance

La concurrence principale

BMW X7
GMC Yukon
Land Rover Range Rover
Lincoln Navigator
Mercedes-Benz Classe-GLS

Cadillac Escalade 2021, arrière
Photo : Cadillac
Cadillac Escalade 2021, arrière

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Cadillac Escalade 2021
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Boshouwers
Photos du Cadillac Escalade 2021