Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Corvette Z06 2006

Chevrolet Corvette Z06 2006

En termes de chevaux par dollar, il n'y a rien de mieux dans le segment des bolides haute performance Par ,

En termes de chevaux par dollar, il n'y a rien de mieux dans le segment des bolides haute performance

La Z06 est une bête de course qui a été développée et perfectionnée en piste depuis plusieurs années par des pilotes chevronnés comme le Canadien Ron Fellows (ici, lors du dévoilement de la C6-R au Salon de Détroit 2005). (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Au cours des quatre dernières années de la génération C5, la Chevrolet Corvette Z06 s'est donné comme mission d'en offrir toujours plus aux passionnés, notamment au chapitre de l'exclusivité et de la performance.

Pour 2006, la nouvelle génération C6 a tout pour les faire baver davantage. Il s'agit après tout d'une voiture de course qui a été développée et perfectionnée depuis plusieurs années sur les circuits les plus exigeants de la planète et par des pilotes chevronnés comme le Canadien Ron Fellows.

Des liens autant directs qu'indirects unissent la Z06 de course et la version de série, cette dernière ayant été développée aux côtés de la C6-R. Le transfert de technologies, réalisé après maints et maints tours de piste, s'étend de l'aérodynamisme à la géométrie de la suspension. Avec la
La nouvelle Z06 est une voiture tout à fait unique dont les caractéristiques de moteur, de structure et de châssis sont différentes des modèles Corvette précédents. (Photo: Gerry Frechette, Canadian Auto Press)
nouvelle Z06, les ingénieurs de Chevrolet ont conçu une voiture tout à fait unique dont les caractéristiques de moteur, de structure et de châssis sont différentes des modèles précédents; elle possède même une carrosserie nouvelle comparativement aux autres Corvette ordinaires.

Commençons par le moteur. Même si les pouces cubes ont depuis longtemps été remplacés par les litres, le nombre 427 a une signification spéciale pour les fanatiques de la marque à la croix dorée. Il s'agit de la cylindrée (équivalente à 7,0 litres) du plus gros moteur commercial de l'histoire de Chevrolet; j'ai nommé le puissant LS7 (une autre appellation légendaire dans le jargon de GM).

Les spécifications de ce moteur sont certainement similaires à celles d'un
Le nouveau V8 de 7,0 litres de la Corvette Z06 génère 505 chevaux à 6300 tr/min et un couple de 470 lb-pi à 4800 tr/min. (Photo: Gerry Frechette, Canadian Auto Press)
moteur de voiture de course. Il ne manque rien: un bloc-cylindres spécial avec alésage accru, des bielles et des soupapes en titane, un vilebrequin en acier forgé, une culasse en fonte d'aluminium, un arbre à cames à haute levée, un taux de compression de 11,0:1, un système de lubrification du carter sec, etc. Résultat: la puissance s'élève à 505 chevaux à 6300 tr/min, pour un couple de 470 lb-pi à 4800 tr/min.

Grâce à cette force prodigieuse et à son poids brut de 1420 kilos, la Z06 est capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en moins de quatre secondes - sans même quitter la première vitesse -, de franchir le quart de mille en 12 secondes et d'atteindre une vitesse de pointe de 315 km/h, tout en étant facilement manoeuvrable dans les rues du centre-ville. Ah! les merveilles de l'électronique...

La Z06 repose sur des jantes en aluminium de 18 x 9,5 pouces enveloppées de pneus 275/35ZR18, à l'avant. Les jantes à l'arrière, également en aluminium, mesurent 19 x 12 pouces et sont entourées de pneus 325/30ZR19. (Photo: Gerry Frechette, Canadian Auto Press)
Transmettre une telle dose de puissance aux roues arrière nécessite des équipements d'entraînement sophistiqués et à dure épreuve. Ainsi, la transmission manuelle à six vitesses a été renforcée afin de négocier efficacement les charges de couple accrues. Elle comprend de plus une pompe qui achemine le liquide de transmission au radiateur pour assurer le refroidissement; à son retour, le liquide élimine la chaleur superflue du lubrifiant à différentiel avant d'être redirigé vers la transmission. La boîte à six vitesses est d'ailleurs reliée à un différentiel à glissement limité (autobloquant) aux plateaux élargis. Des demi-arbres plus solides, dotés de joints universels plus résistants, se chargent de transférer ensuite la puissance aux roues arrière.