Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Chevrolet Tahoe 2020 : avant de partir…

Auto123 fait l’essai du Chevrolet Tahoe 2020

La famille composée des Tahoe/Yukon/Suburban, et même de l’Escalade chez Cadillac, fait peau neuve pour l’année modèle 2021. Ça va faire beaucoup de pachydermes rafraîchis. On demeure toutefois en attente de ces nouvelles versions, et entretemps, nous avons mis la main sur un modèle 2020 du Chevrolet Tahoe afin de voir s’il constitue encore un bon achat.

Les premiers Tahoe apparus en 1975 étaient basés sur un châssis de « pick-up » et la plus récente génération qui remonte à 2015 n’a pas changé en la matière.

Trois versions
Chevrolet propose le Tahoe en configuration LS, LT et Premier. Les deux premiers démarrent comme modèle à propulsion et peuvent être proposés, en option, avec la motricité aux quatre roues. Avec le modèle Premier, cette dernière approche est un automatisme.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Chevrolet Tahoe 2020, arrière
Photo : Chevrolet
Chevrolet Tahoe 2020, arrière

La puissance provient d’un V8 de 5,3 litres et 355 chevaux et est relayée aux roues via le travail d’une transmission automatique à six vitesses. Le modèle Premier peut être obtenu avec un moteur de 6,2 litres de 420 chevaux, en option, et une transmission automatique à 10 vitesses. C’était le cas de notre modèle d’essai. Soyez avertis que ce modèle, avec les options, se vend 89 118 $ en comptant le transport et la préparation, mais pas les taxes.

De série ou en option
À ce prix, vous avez droit à des roues de 20 pouces, des moulures latérales de la couleur de la carrosserie, un hayon mains libres, des phares DHI, un système audio à 10 haut-parleurs, la navigation, des aides au stationnement avant et arrière, des phares antibrouillard, des sièges avant chauffants et ventilés, une deuxième rangée de sièges chauffants, le télédéverrouillage passif, surveillance des angles morts avec alerte de circulation transversale arrière, des sièges rabattables électriquement aux deuxième et troisième rangées, des réglages électriques pour la colonne de direction et le chargement sans fil de votre cellulaire.

Notre modèle d’essai offrait, pour 4100 $, des roues de 22 pouces, ainsi que le groupe Soleil, Divertissement et orientation de GM à 3595 $. Ce dernier inclut un toit ouvrant avec écran de divertissement Blu-Ray à l’arrière.

Chevrolet Tahoe 2020, roue
Photo : Chevrolet
Chevrolet Tahoe 2020, roue

Pour 4730 $ vous avez accès au groupe performance RST qui comprend le moteur 6,2 litres, un plus grand écran d’informations pour le conducteur, une sellerie en cuir marron, un ensemble de remorquage amélioré et un système anticollision avec le freinage automatique avant à pleine vitesse. Au total, on retrouvait pour 12 200 $ d’options sur notre Tahoe à 74 898 $.

Gros, mais pas grand
Le Tahoe, comme le Yukon et L’Escalade de l’actuelle génération, est imposant, mais relativement petit à l’intérieur. Il faut attribuer la faute à la structure du camion et à l’essieu rigide à l’arrière qui oblige à relever le plancher, ce qui limite sérieusement le volume de chargement et oblige les passagers de la troisième rangée à plier leurs genoux pour y prendre place. Vous avez uniquement 433 litres d’espace dans le coffre et l’espace grimpe à 1464 litres si vous rabattez les sièges de la 3e rangée (ce que font la majorité des propriétaires).

Toutefois, pour le remorquage, vous serez heureux d’apprendre que vous êtes à plus de 3600 kilos de capacité.

Ce manque d’espace sera corrigé avec la nouvelle génération, car GM va proposer un plancher plat accompagné d’une suspension indépendante, ce qui va libérer beaucoup de place à la 3e rangée ainsi que dans le coffre.

Chevrolet Tahoe RST 2020, intérieur
Photo : Chevrolet
Chevrolet Tahoe RST 2020, intérieur

Confort et conduite
Si vous achetez un Tahoe pour les deux premières rangées de sièges, vous serez heureux. Elles sont spacieuses et confortables et le cuir de la version Premier est de qualité. Les commandes sont faciles à comprendre, tout comme les menus de l’écran tactile.

Pour les gens de petite taille, il faut littéralement grimper à bord et ce n’est pas toujours pratique, surtout l’hiver lorsque votre entrée est glacée.

Une fois à l’intérieur, votre position de conduite est dominante et les sièges s’ajustent à vous. Nous aurions aimé profiter de rétroviseurs extérieurs plus grands, compte tenu de la dimension du véhicule.

Avec 420 chevaux, le moteur ne manque pas d’entrain, mais votre compte en banque devra être bien garni, car il nous a été impossible de rouler sous la barre des 15,5 litres aux 100 km de moyenne, et ce, avec 80 % de trajets sur autoroute. Cela se traduit par une facture de 4300 $ de carburant par année.

Chevrolet Tahoe RST 2020, sur la route
Photo : Chevrolet
Chevrolet Tahoe RST 2020, sur la route

Il faut appuyer fermement sur l’accélérateur pour avoir une réaction du moteur, car cette bête dépasse allègrement les deux tonnes métriques. Cependant, une fois lancé, le son du V8 ne ment pas. La direction gagnerait à être plus précise. Sa réponse est lente, comme celle du freinage qui souffre en plus d’une pédale spongieuse ; il faut s’y prendre à l’avance lorsqu’on a à freiner.

Ensuite, les routes sinueuses à haute vitesse sont idéales pour donner mal au cœur à tout le monde dans le véhicule. La suspension est solide, mais aussi sautillante en raison de l’essieu rigide à l’arrière.

Si l’envie d’aller faire de la conduite hors route vous prend, il est préférable de penser ajouter à votre véhicule le groupe Z71 qui propose une boîte de transfert dotée d’une gamme basse, des plaques de protection, des pneus hors route et le contrôle de descente en pente. Le groupe performance est plus à l’aise sur que hors de la route.

Technologie à jour
Malgré son ossature vieillissante, le Tahoe se maintient à jour technologiquement. Avec un écran tactile facile à consulter et rapide à s’exécuter et l’intégration des applications Apple CarPlay et Android Auto, vous profitez d’un côté moderne qui fait oublier quelques défauts.

Chevrolet Tahoe RST 2020, trois quarts arrière
Photo : Chevrolet
Chevrolet Tahoe RST 2020, trois quarts arrière

Il faut aussi mentionner le roulement silencieux de l’ensemble et un comportement exemplaire de la boîte à 10 rapports qui fait une belle équipe avec le moteur 6,2 litres. Comme beaucoup de produits GM, vous profitez d’un système de sécurité qui produit une vibration aux fesses si les aides à la conduite détectent que vous quittez votre voie.

Conclusion
Si vous êtes sur le marché pour faire l’achat ou la location d’un Tahoe, notre recommandation est d’attendre la prochaine année modèle qui promet d’être meilleure, plus spacieuse et plus moderne avec un châssis tout neuf. Mais, si vous décrochez un bon prix avec la version actuelle, vous aurez du plaisir, à condition de nourrir la bête.

On aime

Forte capacité de remorquage
Moteur de 6,2 litres avec boîte à 10 rapports
Cabine silencieuse et confortable

On aime moins

Direction surassistée
Freinage mou
Plancher trop haut à la 3e rangée
Forte consommation

La concurrence principale

Ford Expedition
GMC Yukon
Nissan Armada
Toyota Sequoia

Chevrolet Tahoe RST 2020, profil
Photo : Chevrolet
Chevrolet Tahoe RST 2020, profil
Chevrolet Tahoe RST 2020, trois quarts avant
Photo : Chevrolet
Chevrolet Tahoe RST 2020, trois quarts avant