Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparaison: Mazda3 Sport 2019 vs Hyundai Elantra GT N-Line 2019

Hyundai et Mazda présentent toutes deux des voitures compactes intéressantes, tant en version berline qu’en configuration à hayon. Le hic, c’est que leurs modèles doivent se battre contre des ténors comme la Honda Civic et la Toyota Corolla, des produits qui se vendent massivement et qui reposent au sommet du créneau depuis des années.

Hyundai et Mazda, surtout Mazda, n’ont pas la portée de marques comme Toyota et Honda. Conséquemment, ils doivent faire en sorte que leurs propositions se démarquent davantage, que ce soit en raison d’un style agressif (Mazda) ou grâce à une offre généreuse en matière d’équipement (Hyundai).

Alors, qu’est-ce que les deux propositions compactes de ces deux firmes ont de particulier pour se démarquer ? Surtout, laquelle réussit à le faire le plus ?

Mazda3 Sport 2019

Esthétiquement, Mazda en a remis avec sa nouvelle 3. Celle-ci apparaît plus longue, plus large et plus basse qu’auparavant, donnant du coup l’impression d’être plus sportive. Ce style élégant s’obtient aux dépens d’une visibilité réduite à l’intérieur ; les angles morts doivent être couverts par les rétroviseurs.

Fiche technique de la Mazda3 Sport 2019

Photo : D.Boshouwers

La traction intégrale
La Mazda3 peut désormais recevoir la traction intégrale. Il sera intéressant de voir de quelle façon se fera la coexistence avec le VUS CX-3 qui reprend pratiquement les mêmes dimensions. Le rouage intégral demeure une option à 3000 $, toutefois, et n’est pas livrable avec la version de base. Ce n’est pas une surprise, mais quand même, on peut profiter de cette option sur les deux autres variantes, GS et GT, tant pour la berline que pour la version à hayon. Chez nous, la motricité aux quatre roues est reine et sa disponibilité avec la Mazda3 donne à cette voiture une longueur d’avance sur l’Elantra GT. La seule autre création de cette catégorie qui offre cette configuration est la Subaru Impreza.

Un nouvel intérieur, également
À bord, on a droit à un nouvel univers. On a retiré l’écran du système multimédia dont l’emplacement, esthétiquement parlant, n’avait rien d’élégant. On l’a remplacé par une unité au style plus rationnel intégrée au tableau de bord. Les contrôles ont aussi été changés, tout comme les haut-parleurs Bose dont le fini métallique nous donne l’impression qu’ils proviennent d’une voiture de luxe.

Le nouvel écran montre une interface repensée, mais cette dernière n’est pas encore convaincante, elle qui présente un style classique, mais monotone. Mazda n’a pas encore trouvé la recette avec son système multimédia. Pour 2019, la compatibilité avec les applications Apple CarPlay et Android Auto est livrée de série. Leur fonctionnement s’est bien déroulé lors de notre essai, mais la lecture de musique Google Play s’est montrée problématique. Des problèmes de logiciels ? Peut-être, mais ça fonctionne bien avec d’autres modèles, donc…

Photo : D.Boshouwers

Sur la route
La puissance la version GT que nous avions entre les mains provient d’un moteur 4-cylindres de 2,5 litres que nous connaissons bien. La poussée est chiffrée à 186 chevaux et autant de livres-pieds de couple. Ces données sont inférieures à celles de la Hyundai Elantra GT N-Line utilisée pour ce match comparatif, mais aussi à celles des Volkswagen Golf GTI et Honda Civic Si.

La seule façon d’obtenir la traction intégrale, c’est d’y aller avec le choix d’une transmission automatique à six rapports. C’est dommage, car Mazda fabrique habituellement de bonnes boîtes mécaniques. En revanche, pour la première fois avec ce modèle, des palettes au volant sont livrées. Le travail de la transmission n’est pas le plus rapide qui soit, mais en y allant manuellement, ça aide un peu.

Si mécaniquement on a droit à une évolution plutôt qu’à une révolution avec ce modèle, l’expérience de conduite est un pas dans la bonne direction. Les craquements, bruits de caisse et vibrations que l’on retrouve habituellement dans une voiture compacte sont remplacés ici par une conduite prévisible, silencieuse et dans l’ensemble atypique de ce qu’on retrouve dans cette catégorie. La nouvelle suspension arrière à poutre de torsion mérite des accolades en ce sens, tout comme d’autres ajustements subtils apportés au châssis pour 2019.
N’empêche, un bruit qui semblait être une flexion du châssis à l’arrière s’est laissé entendre quelquefois lors de notre essai ;  à surveiller.

Le différentiel supplémentaire dont profitent les versions à traction intégrale de la Mazda3 ajoute du poids à la voiture et bien qu’il soit agréable de pouvoir profiter de la puissance aux quatre roues (répartition possible de 50-50), nous avons trouvé la direction moins réactive. C’est peut-être dû au poids ou au fait que Mazda ait voulu offrir une expérience plus « calme » aux conducteurs. On vous invite à comparer cet élément avec une version à traction.

Hyundai Elantra GT N-Line 2019 / Mazda3 Sport 2019
Hyundai Elantra GT N-Line 2019 / Mazda3 Sport 2019

Hyundai Elantra GT N-Line 2019

La puissance procurée par un turbocompresseur est à l’ordre du jour avec les modèles de la nouvelle série N-Line. Il s’agit de la première fois que l’on voit quelque chose du genre en Amérique du Nord de la part de Hyundai. La puissance est chiffrée à 201 chevaux, le couple à 195 livres-pieds. Le tout est canalisé via une transmission manuelle à six rapports en configuration de base (27 199 $). Notre version était équipée de la boîte automatique à sept rapports et double embrayage (30 699 $).

Notre essai de la Hyundai Elantra GT N-Line 2019

N-Line vs N
Il est important de bien distinguer la série N-Line de la série N chez Hyundai. La deuxième est un traitement radical réservé au châssis, comme avec la Veloster N. Avec l’Elantra, les modifications ne sont pas aussi extrêmes. L’approche N-Line avance quand même des réglages de suspension uniques, une direction calibrée plus sportivement et des supports de moteurs plus rigides. L’esthétisme, aussi, se veut plus soigné. Avec l’Elantra GT, ça prend la forme de roues uniques de 18 pouces, de retouches aux parechocs et de petites attentions ici et là à l’intérieur comme des ceintures de sécurité et des surpiqûres rouges.

Multimédia
Le système de Mazda est peut-être nouveau, mais la version que l’on trouve à bord de l’Elantra est plus claire et profite de graphiques plus lisibles à l’écran. Les applis Apple CarPlay et Android Auto sont aussi de série et, tiens, Google Play fonctionne sans anicroche.

Photo : V.Aubé

Sur la route
Tous les ajustements apportés à cette version ne sont pas de la frime. La direction est plus précise, même plus que celle offerte par la Mazda3. Les nouveaux réglages du châssis, eux, permettent au véhicule de valser allègrement d’un virage à un autre. Et bien qu’on ne retrouve pas de différentiel à glissement limité, la direction et le châssis compensent amplement.

La puissance supplémentaire dont cette GT profite vis-à-vis la Mazda3 est surtout ressentie lorsque la voiture n’est pas trop sollicitée. Les dépassements se font aisément, mais au départ en position arrêtée, on doit composer avec un délai de la part du turbo. Idem lorsqu’on gravit une pente et même la rétrogradation d’un rapport ou deux ne rend pas plus facile ou souple le travail du moteur. Au moins, la sonorité obtenue en retour est excellente.

Avantage Mazda3 2019

La Mazda3 est la plus belle des deux. On parle peut-être de la plus belle voiture à hayon de la catégorie, point final, et ça inclut les modèles d’Alfa et de Fiat uniquement vendus en Europe. Sur la route, son comportement est à ce point raffiné que son nom se glisse dans les conversations concernant des voitures luxueuses. C’est le cas de la version GT à quatre roues motrices (33 220 $). Mazda ne possède pas de marques de luxe, mais ses modèles hauts de gamme jouent la carte plus prestigieuse. Et ajoutez à l’équation la traction intégrale, un atout majeur pour le marché canadien, même pour une voiture compacte à hayon.

Avantage Hyundai Elantra GT N-Line 2019

C’est le modèle qui offre la conduite la plus intéressante, grâce, étonnamment, à la direction à crémaillère. L’Elantra propose aussi plus d’espace intérieur, notamment pour ce qui est des places arrière. L’arrière de la Mazda3 est moins accueillant pour les personnes de grande taille. Cela signifie aussi que d’y placer un siège d’enfant est un défi supplémentaire.

Similitudes

Bien que le système multimédia de l’Elantra soit plus joli, les deux offrent des commodités semblables et sont faciles d’utilisation.

Verdict

En bout de piste, nous sommes ici en présence de deux véhicules qui pourraient être considérés comme les maîtres de leur catégorie, et ce, pour des raisons différentes. Avec la Mazda, tout est une question de style (spectaculaire) et de raffinement intérieur. Avec l’Elantra, c’est la sportivité qui est mise de l’avant et elle ne traîne de la patte en la matière que vis-à-vis les Volkswagen Golf GTI et Honda Civic Si. Les deux sont offertes à des prix similaires ; l’une vous donne la puissance pour justifier son prix, l’autre le châssis.

La décision n’est donc pas facile, mais sur une longue période, la Mazda3 l’emporte. Au quotidien, on apprécie davantage ses lignes et sa conduite, conviviale au quotidien. Avec l’Elantra, on apprécie les performances, mais uniquement sur des tracés sinueux.

Mazda3 2019

On aime

La traction intégrale
Le style
La conduite

On aime moins

L’espace intérieur
La visibilité
Le système multimédia qui a besoin d’être peaufiné

Hyundai Elantra GT N-Line 2019

On aime

La direction et la tenue de route
Le système multimédia
L’espace intérieur

On aime moins

Des performances en deçà des chiffres avancés

Fiches techniques

... Mazda3 Sport 2019Hyundai Elantra GT N-Line 2019
 TransmissionAuto 6 rapportsManuel 6 rapports ou auto 7 rapports
 Rouage2RM ou 4RM2RM
 Consommation (ville)9,8 l / 100 km9,7 l / 100 km
 Consommation (route)7,4 l / 100 km7,4 l / 100 km
    
 Moteur  
 TypeEssenceEssence
 Puissance186 ch201 ch
 Couple186 lb-pi195 lb-pi
 Cylindres44
 Cylindrée2,5 l1,6 l turbo
    
 Capacités  
 Coffre569 l705 l
 Capacité remorquagen / dn / d
    
 Dimensions  
 Longueur4459 mm4341 mm
 Largeur2028 mm1796 mm
 Hauteur1440 mm1466 mm
 Empattement2726 mm2649 mm
    
 Garantie3 ans / illimité5 ans / 100 000 km
    
 Prix31 600 $ (modèle testé)30 699 $ (modèle testé)