Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Charger R/T TI 2011 : essai routier

Dodge Charger R/T TI 2011 : essai routier

Le caractère de l'originale et la technologie d'aujourd'hui Par ,

En 2011, la grande berline de performance de Dodge a gravi quelques échelons pour adopter un look classique mais plus sophistiqué ainsi qu'un niveau de raffinement et de sportivité supérieur. Il en résulte une expérience de conduite plus agréable que ce à quoi je m'attendais.

En 2011, la grande berline de performance de Dodge a gravi quelques échelons pour adopter un look classique mais plus sophistiqué. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Impressions
Avant d'aller plus loin, j'aimerais vous partager quelques-unes de mes impressions lors de mes premiers kilomètres d'essai. De minces tranches de vie, comme dirait l'écrivain Malcolm Gladwell.

La Dodge Charger R/T 2011 présente le style classique de la Charger tout en livrant une remarquable performance à la sauce HEMI. Elle s'avère beaucoup plus belle que sur les photos et, surtout, elle démontre nettement plus de calme et de grâce que ce que j'osais espérer.

En plus de réagir avec férocité aux actions du pied droit, la R/T produit un son tout à fait approprié lors des accélérations – non pas bruyant et dérangeant mais plutôt riche et mélodieux. Dans des conditions normales, le puissant V8 se fait aussi docile et silencieux qu'un vieux chat endormi.

Dernière première impression : le comportement routier surpasse les attentes. Je suis heureux de vous apprendre que le châssis dur et sec de l'ancienne Charger a pris le chemin des oubliettes.

Allons, il est temps d'explorer plus en détail la Charger R/T 2011, à commencer par son nouveau design extérieur et intérieur.

Esprit conservé
J'ai été déçu quand Dodge a ressuscité la Charger en 2006; elle paraissait gonflée et dépourvue du caractère de l'originale lancée à la fin des années 1960. Ce n'est plus le cas avec la nouvelle génération, dont les flancs sculptés et la partie arrière s'inspirent fortement de la plus légendaire Charger. En fait, avec ses feux arrière qui couvrent toute la largeur, on se croirait en 1969!

En ouvrant les portières, on découvre un habitacle huppé et spacieux. Les passagers de grande taille pourront même s'étirer sans se sentir à l'étroit. La généreuse surface vitrée procure en outre une bonne visibilité.

En ouvrant les portières, on découvre un habitacle huppé et spacieux. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)