Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Dakota Quad Cab 4x4 Laramie 2005

Dodge Dakota Quad Cab 4x4 Laramie 2005

La survie du meilleur Par ,

La survie du meilleur

Je ne suis pas un "gars de camion". Les camions, comme les casquettes, le travail manuel, les empilages de planches de bois et le tirage de
Avoir le meilleur pick-up, c'est avoir celui qui offre plus - plus de capacité de chargement, plus de capacité de remorquage, plus de volume de caisse et bien sûr plus de puissance. (Photo: Justin Couture, Canadian Auto Press)
remorques, ne font pas partie des choses qui coulent dans mes veines. Alors si un jour la situation se présentait que j'aie le besoin d'acheter un camion, ça devrait être un camion compact - quelque chose de confortable, de facile à conduire, et relativement semblable à une voiture, mais encore faut-il qu'un tel produit existe. Le camion compact serait donc, logiquement, le meilleur type de camion pour moi.

Mais c'est ici que réside le problème: dans le monde des voitures, le plus gros ne représente pas nécessairement le meilleur. Les avancements en ingénierie permettent au design de l'habitacle avancé et aux porte-à-faux minuscules de transformer des voitures étonnamment petites en de spacieux transporteurs de troupes. Mais ce genre de logique ne s'applique pas exactement aux camions pick-up, où l'emphase est plutôt mise sur les capacités.

Avoir le meilleur pick-up, c'est avoir celui qui offre plus - plus de capacité de chargement, plus de capacité de remorquage, plus de volume de caisse
Le Dodge Dakota est le pionnier du marché des camions intermédiaires, qui font le pont entre les petits quatre cylindres et les pick-up traditionnels de pleine grandeur. (Photo: Justin Couture, Canadian Auto Press)
et bien sûr plus de puissance et de couple pour déplacer tous ces 'plus'. Comme les camions ne sont pas des animaux, leurs humanoïdes acheteurs le sont, et ainsi, la théorie de l'origine des espèces de Darwin s'applique, ici. C'est vraiment un marché de survie du meilleur.

Mais comme les quelques camions compacts restants n'ont pas vraiment évolué, mes espoirs et mes souhaits résident dans leur dernière évolution, les camions intermédiaires. Malgré un pincement au coeur, je me suis mis dans les souliers de ce marché cible. Je me suis surpris à penser que le plus gros était le meilleur, et sur un coup de tête (qui n'a rien à voir avec le gonflement de l'égo), j'ai choisi le grand-père de ceux-ci, le Dodge Dakota.

Ayant créé la catégorie des pick-up intermédiaires il y a trois générations, en 1987, en faisant le pont entre les petits pick-up importés à quatre
Complètement redessiné pour 2005, le Dakota s'est bâti une enviable réputation et est le meilleur vendeur dans sa catégorie. (Photo: Justin Couture, Canadian Auto Press)
cylindres et les traditionnels pick-up demi-tonne, le Dakota a évolué en une machine formidable. Complètement redessiné pour 2005, le Dakota s'est bâti une enviable réputation et est le meilleur vendeur dans sa catégorie. Il représente maintenant une marque principale pour Dodge, aux côtés du Ram de pleine grandeur.

Pour 2005, le marché des pick-up intermédiaires a explosé avec une variété de véhicules tout nouveaux. Alors que le duo Chevrolet Colorado, GMC Canyon et le Ford Ranger semblent être les plus sérieux rivaux du Dakota, la compétition est rehaussée par le
Dodge offre le Dakota en deux styles de cabine, cinq niveaux de finition, et une grande variété de combinaisons mécaniques. (Photo: Justin Couture, Canadian Auto Press)
sérieux des japonais, avec le tout nouveau Toyota Tacoma, et le Nissan Frontier, nettement amélioré. Honda est aussi entré en scène avec son pick-up utilitaire sport avancé Ridgeline, alors que Ford travaille sur la suite à son pick-up VUS multisegment Explorer SportTrac. Une pression intense, sûrement, mais avec dix-huit ans d'expérience dans ce marché, Dodge n'est pas du genre à baisser les bras quand la tâche devient plus difficile.

Dans le but d'idéalement combler ses consommateurs et leurs besoins, Dodge offre le Dakota en deux styles de cabine, cinq niveaux de finition, et une grande variété de combinaisons mécaniques. Comme l'a fait la concurrence, le fabricant basé à Détroit a abandonné la configuration à cabine régulière et à caisse longue, laissant le choix entre le Club Cab (cabine allongée, dotée de portes d'accès à charnières inversées), et le Quad Cab (cabine encore plus grande, avec quatre véritables portières).