Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : BMW 335i Berline 2007

Essai : BMW 335i Berline 2007

Par ,

Un jour, dans le Sud de l'Allemagne, une certaine compagnie appelée Bavarian Motor Werkes a produit une version quatre portes de sa super M3. À cette époque glorieuse, si vous aviez une jeune famille ou si vous deviez transporter des collègues de travail, la BMW M3 berline (E36) 1997-1998 comblait à merveille votre besoin de vous exciter au volant et de vous acquitter de vos tâches quotidiennes.

(Photo: John LeBlanc, Auto123.com)
La M3 à quatre portes a cessé d'exister au lancement, en 1999, de la nouvelle génération (E46). Le modèle le plus intéressant a été la 330i de 2003 à 2005 équipée de l'ensemble Performance -- nouveaux arbres à cames, système de gestion du moteur modifié, 10 chevaux supplémentaires pour un total de 235, rapport de démultiplication final réduit, etc. C'est la voiture qui se rapprochait le plus de l'esprit de la M3. Évidemment, la M3 Coupé (E46) de 333 chevaux demeurait beaucoup plus rapide et explosive.

Au milieu de l'année 2005, lorsque les berlines E46 ont été graduellement retirées au profit des nouveaux modèles E90, la 330i a maintenu le cap. Grâce à un moteur considérablement retravaillé (à six cylindres en ligne de 3,0 litres) et développant 255 chevaux/220 lb-pi de couple, sans parler d'un poids réduit par 22 livres, la berline est devenue plus rapide que sa devancière. C'était effectivement une berline remarquable, mais on ne peut pas dire que c'était une M3 à quatre portes...

Puis, BMW a lancé la troisième génération de son coupé de Série 3. La version de base 328i (non pas alimentée par un moteur de 2,8 litres, mais
(Photo: John LeBlanc, Auto123.com)
bien un 3,0 litres de 230 chevaux) est une voiture élégante et qui se conduit agréablement. Toutefois, elle n'est qu'un apéritif avant de monter à bord de l'une des machines les plus surprenantes de 2007: la 335i Coupé.

Comme avec la 328i, le nom de la 335i induit en erreur. Le moteur biturbo développe 300 chevaux et un couple équivalent à l'aide d'une cylindrée de 3,0 litres et non de 3,5 litres. Ayant livré une performance digne de la M3 E46 au Festival des essais de l'Association des journalistes automobiles du Canada, la nouvelle BMW 335i Coupé de 51 600 $ s'est avérée le choix des conducteurs dans la catégorie «Sport / Performance de plus de 50 000 $», bien qu'elle côtoyait des rivales plus dispendieuses et plus puissantes.

Naturellement, avec la 335i Berline maintenant sur le marché au prix de 49 900 $, la question se pose: est-ce que les maniaques de conduite ont enfin la M3 à quatre portes qu'ils attendent depuis si longtemps?

(Photo: John LeBlanc, Auto123.com)
Physiquement, la berline est très peu différente du coupé. Elle est un peu plus courte en longueur et en hauteur, mais l'empattement est le même. Plus important encore, les deux ont le même coeur... à double turbocompresseur.

Ce moteur à six cylindres en ligne tout en aluminium marque non seulement le retour de la turbocompression dans les BMW, mais aussi l'utilisation d'un système d'injection de haute précision et de la technologie double VANOS de calage variable des soupapes. Quand les deux turbos explosent en même temps, le couple maximal est atteint dès 1500 tr/min. Mon modèle d'essai était jumelé à une transmission manuelle à six vitesses (une automatique est optionnelle) et il pesait seulement 10 kilos de plus que la 335i Coupé. C'est ce qui explique que la berline peut accélérer de 0 à 100 km/h en 5,7 secondes, soit un dixième de seconde plus lentement que le coupé. Chemin faisant, on ne note pratiquement aucun délai de turbocompression, sauf peut-être à 1500 tr/min.