Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Mercedes-Benz R 350 2006

Essai: Mercedes-Benz R 350 2006

La lourde tâche Par ,

La lourde tâche

(Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
Toujours avec l'intention de plaire, les fabricants proposent aux consommateurs une horde de nouvelles voitures dans de nouveaux créneaux. Chaque constructeur tente de s'approprier une part plus grande du marché. Un moyen particulièrement efficace d'atteindre cet objectif consiste à offrir une très grande variété de modèles. Même les constructeurs qui ne touchent qu'un créneau du marché, Mercedes-Benz, par exemple, ont emboîté le pas. Alors que l'entreprise se limitait à la production de berlines, de familiales et de camions militaires, elle offre maintenant pas moins de 14 modèles distincts dont trois utilitaires sport et deux véhicules multisegment. L'un des plus récents ajouts à l'arbre généalogique de Benz est la Classe R.

Idéale pour quatre sur long trajet
On a conçu cet imposant véhicule pour que vous puissiez à la fois profiter
(Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
d'une berline, d'une familiale et d'un utilitaire sport. Mercedes-Benz a, encore une fois, puisé dans son inventaire et utilisé la plateforme de la Classe ML, qu'elle a étirée en longueur et en largeur pour lui permettre de recevoir l'imposante carrosserie de la Classe R. L'augmentation des dimensions se traduit certes par une silhouette agrandie mais également par un volume intérieur supérieur, surtout pour les passagers de la seconde rangée. Bien qu'il y ait de la place pour six passagers, la Classe R est le moyen de transport parfait pour un périple à quatre. Quand on abaisse la banquette de la troisième rangée de sièges, on obtient de l'espace de chargement pour je ne sais combien de valises et d'effets personnels. Les deux premières rangées de sièges offrent autant d'espace qu'une limousine. Il serait donc étonnant qu'on trouve quoi que ce soit à redire sur le confort.

L'habitacle est, comme vous l'avez sûrement deviné, spacieux et d'accès facile. La position de conduite s'apparente plus à celle d'une fourgonnette qu'à une voiture et permet une bonne visibilité. Les matériaux utilisés sont de grande qualité et ne prêtent pas flanc à la critique. Il en va de même des sièges en suède (MB-Tex) et cuir, dont l'apparence est irréprochable. De plus, ils offrent un maintien supérieur aux sièges entièrement recouverts de cuir. Le tableau de bord est bien pensé et fonctionnel. Les matériaux sont doux au touché, chics et bien assemblés.

Parcourir les routes
(Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
Cette grosse Mercedes avale les kilomètres sans broncher dans un confort princier et en toute sérénité. Le V6 de 3,5 litres de 269 chevaux est assez vigoureux quand vient le temps de déplacer le véhicule familial de 2225 kilos. Les boîtes de vitesses ont toujours été la clé d'un transfert de puissance efficace. Et peu le font avec autant de précision que Mercedes-Benz avec sa boîte de vitesses automatique à 7 rapports Direct Select. Les rapports passent avec fluidité, sans égard à la pression exercée sur l'accélérateur. Les deux boutons de commande du dispositif Direct Select, placés derrière le volant, peuvent tous deux être utilisés pour passer à un rapport supérieur ou rétrograder à un rapport inférieur. Bien qu'ils effectuent un travail sans faute, leur double action amoindrit quelque peu l'expérience de conduite sportive. Ensemble, le moteur et la boîte forment un duo intelligent et affichent une consommation de carburant plus que raisonnable. Lors de notre essai, nous avons obtenu une moyenne de
(Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
12,5 litres aux 100 kilomètres. Le moteur V8 de 5 litres offre des performances beaucoup plus relevées, mais la consommation de carburant en souffre grandement.

La suspension à quatre roues indépendantes de la R contrôle les mouvements de la caisse aussi longtemps qu'ils n'induisent pas de transferts de poids rapides. Cette grande routière sport, comme on l'appelle à Mercedes-Benz, agrippe bien le bitume grâce à ses énormes jantes de 19 pouces et à ses pneus Continental P255/50R19. La direction à crémaillère ne renvoie que très peu d'information au conducteur, mais reste tout de même précise. Les freins à disque arrêtent le véhicule de façon très convaincante.