Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Genesis G90 2020, prise 2 : Le début d’une aventure grandiose

Auto123 met à l’essai le Genesis G90 2020 – prise 2 !

Voir aussi notre Essai de la Genesis G90 2020, prise 1 (côte est)

Si la Genesis G90 se fait rare sur nos routes, elle compte plus d’adeptes dans son pays d’origine, la Corée du Sud, non seulement parce qu’il s’agit de la voiture présidentielle, mais aussi parce que les automobilistes sont généralement friands de grosses voitures ; et la G90 n’est pas petite !

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Le style
Le style extérieur est davantage mis en valeur avec la version 2020. Par exemple, les feux arrière pleine longueur sont un bel ajout. Les proportions de la voiture sont parfaites et les roues de 19 pouces de série sont craquantes. Elles présentent certains des meilleurs éléments de designs aujourd’hui offerts dans l’industrie, et comme presque tout le reste avec la G90, elles sont de série.

Et puis, il y a cette calandre. Votre sentiment à son égard pourrait dépendre de votre volonté d’accepter les différents regards que l’on va vous porter en raison de son caractère plutôt audacieux. Elle est massive et l’approche se compare ici à ce que Lexus a fait avec ses faciès, tout comme Audi d’ailleurs.

Même la grille du BMW X7 n’a rien à lui envier, ce qui en dit long. En même temps, elle détonne un peu avec le reste du style qui est beaucoup plus effacé.

Photo : D.Heyman

À l’intérieur d’une suite de luxe
Bien sûr, lorsqu’il s’agit de la G90, l’expérience commence et se termine vraiment avec cet intérieur somptueux et ces sièges imprimés de motifs en forme de diamants. Ça respire l’opulence dès qu’on monte à bord, un sentiment renforcé par les superbes fauteuils qui peuvent être réglés soit en 14 directions, soit en 24, selon la configuration dont votre modèle profite.

Et les sièges ne sont qu’un début. En passant du temps à bord, on découvre plus de détails. Par exemple, la façon dont le plastique noir piano (qui attire la poussière) que vous trouviez à la base de la console centrale a été remplacé par du cuir véritable. La façon dont les détails argentés ont été conçus autour du levier de vitesse. Même les commandes du système multimédia et certains interrupteurs de fenêtre, et même la façon dont certains boutons et commutateurs en plastique sont assortis de cuir brun, montre le souci du détail.

Et l’on ne parle ici que des places avant. Avec un empattement de 3160 mm et jusqu’à 960 mm d’espace pour les jambes à l’arrière - sans parler de l’ouverture grand-angle des portes arrière - il est clair qu’on est ici en présence d’un véhicule dont les propriétaires n’auront pas d’objection à ce qu’on les conduise, bien au contraire. Un simple regard à l’accoudoir central arrière suffit pour comprendre ; il comprend presque autant de commandes que celui de la console centrale avant. Dans le fond, à l’arrière d’un tel bolide, pourquoi ne pas avoir le droit de contrôler le système multimédia, n’est-ce pas ?

Photo : D.Heyman

En plus de cela, il y a des écrans pare-soleil de série aux vitres arrière, des sièges chauffants et refroidissant et la possibilité pour le passager arrière droit de déplacer lui-même le siège avant droit vers l’avant. Le passager arrière gauche n’a bien sûr pas cette possibilité, c’est pourquoi son siège est réglable de 14 façons, tandis que le côté droit possède 16 réglages, notamment une fonction permettant plus d’inclinaison. Genesis a même installé des commandes lombaires supplémentaires pour un confort maximal.

La seule chose qui manque est la fonction de massage pour les sièges arrière. C’est peut-être un acharnement de notre part, mais lorsque la Lincoln Continental — l’une des principales concurrentes de la G90 — propose une telle fonctionnalité pour un prix similaire, on voit que ce n’est peut-être pas si banal que ça. Pas au niveau de luxe que nous avons ici.

Cela dit, les sièges arrière sont immensément confortables et l’espace est roi. On réalise à quel point on se trouve à bord d’une grosse voiture lorsqu’on prend place à l’arrière, un moment que l’on savoure chaque fois.

Photo : D.Heyman

Non pas que Genesis ait oublié le conducteur et le passager avant, non plus ; en plus de rendre la console centrale plus attrayante, ils l’ont rendue plus facile à utiliser en diminuant le nombre de boutons. L’écran du système multimédia est très large et il propose une interface intuitive, un écran tactile réactif et de belles couleurs, en plus des prises en charge des applications Apple CarPlay et Android Auto. En fait, ce sont les couleurs qui font la principale différence entre ce que l’on trouve ici et ce que l’on trouve ailleurs dans la gamme Hyundai.

Ce que j’aimerais voir de la part de Genesis, cependant, c’est l’ajout d’un rétroviseur numérique. Avant de m’attaquer sur point, envisagez cette façon de voir les choses. Les avantages avec ce type de rétroviseurs sont multiples ; d’une part, vous n’avez jamais à changer l’angle pour les différents conducteurs parce que la caméra pointe dans la même direction, quoi qu’il arrive. Aussi, vous n’avez jamais de tête dans votre rétroviseur lorsque vous regardez et vous obtenez un meilleur champ de vision global. N’oublions pas aussi la taille de la G90 ; plus la vue vers l’arrière est large, mieux c’est.

Toutefois, pour améliorer la visibilité, ils ont installé des caméras pour nous montrer les angles morts des deux côtés de la voiture. L’affichage apparaît de chaque côté du tableau de bord dès que l’on actionne le clignotant. C’est intuitif et précis et je préfère cette approche au système LaneWatch de Honda qui ne couvre que le côté droit de la voiture et dont l’image apparaît sur l’écran central au lieu du groupe d’instruments situé devant nos yeux.

Photo : D.Heyman
Photo : D.Heyman

Le groupe motopropulseur
Le V8 de 5 litres à aspiration naturelle est un autre bon choix de Genesis pour ce modèle. Alors que la concurrence passe aux mécaniques à six et à huit cylindres turbo et biturbo, Genesis persiste et signe avec son gros V8 à la sonorité profonde, un bloc qui développe 420 chevaux et 383 livres-pieds de couple, plus que les Mercedes-Benz S450 et les Audi A8 à moteur V6.

Comme le moteur est à aspiration naturelle, la puissance se déploie rapidement et en douceur, et de manière bruyante si vous le souhaitez en jouant avec les paramètres de l’échappement via l’écran du système multimédia. Je ne sais pas si c’est nécessaire étant donné que la G90 est conçue pour dorloter les occupants au énième degré, mais en tant que conducteur et amateur de voitures à la sonorité amusante, j’ai aimé pouvoir profiter de ce détail.

Photo : D.Heyman

Sur la route
Mais puisque ma semaine d’essai s’est déroulée sous des conditions pluvieuses, j’ai encore plus apprécié la douceur de roulement de la G90. Elle possède des amortisseurs autoréglables qui réagissent à ce que la route propose. Bien qu’ils ne soient pas magnétiques, ils fonctionnent de concert avec une excellente insonorisation pour que l’expérience intérieure soit marquée par la douceur. Je suppose que si j’avais une plainte à formuler, elle porterait sur un léger roulis, mais étant donné qu’il ne s’agit pas d’une berline de performance, je ne lui en tiendrai pas rigueur.

En fait, il est vraiment difficile de se plaindre de la Genesis G90, surtout si l’on considère son prix de 89 750 $. La seule option est un système de divertissement aux places arrière à 2500 $. C’est le prix d’une berline de luxe intermédiaire pour celui d’une berline de luxe pleine grandeur. En fait, elle a tout pour séduire les acheteurs de la première catégorie.

Photo : D.Heyman

On aime

La puissance livrée tout en douceur par le moteur V8
Un intérieur raffiné
L’espace intérieur
Une bonne offre en matière de technologie

On aime moins

La conduite est peut-être un peu trop douce
Style conflictuel marqué par une grille massive
Pas de système de massage pour les sièges arrière

La concurrence principale

Acura RLX
Audi A8
BMW Série 7
Cadillac XT6
Lexus LS
Lincoln Continental
Mercedes-Benz Classe S
Volvo S90

Photo : D.Heyman
Photo : D.Heyman

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Genesis G90 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Genesis G90 2020
genesis g90 2020
Genesis G90 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Heyman
Photos de la Genesis G90 2020