Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Accord Hybrid Touring 2017 : essai routier

Honda Accord Hybrid Touring 2017 : essai routier

Bien équipée pour regagner du terrain perdu Par ,

Tous ceux qui recherchent une berline hybride un peu plus amusante à conduire n’ont qu’à se tourner vers la nouvelle Honda Accord Hybrid 2017. 

Vous savez, les voitures hybrides n’ont pas la vie facile de nos jours, ayant à se battre contre des VUS et multisegments extrêmement populaires d’un côté et des modèles à hayon de plus en plus équipés et pratiques de l’autre. En fait, c’est le cas de toutes les berlines familiales en général.

Par conséquent, l’Accord Hybrid doit en faire un peu plus pour convaincre les acheteurs de voitures hybrides de ne pas opter pour des concurrentes moins dispendieuses et moins volumineuses comme la Toyota Prius. Ou encore les persuader qu’ils n’ont pas vraiment besoin d’un Toyota Highlander Hybride à 7 places—ou je ne sais trop quel VUS intermédiaire non hybride, étant donné le bas prix de l’essence.

Bref, la Honda Accord Hybrid doit avoir du style, être bien équipée et offrir une certaine performance.

L’importance du look
Après une absence d’un an, l’Accord Hybrid revient pour 2017 avec un nouveau look plus audacieux, de pair avec le modèle à essence.

Les versions plus populaires adoptent des phares halogènes, mais la Touring haut de gamme arbore des DEL qui ressemblent étrangement aux phares « Jewel Eye » d’Acura, donnant ainsi à cette Honda une apparence plus stylée et plus futuriste que les Ford Fusion Hybride et Toyota Camry Hybride de ce monde. Les feux arrière, pour leur part, sont massifs et leur aspect tridimensionnel rehausse le look moderne de la voiture, mais ils ne font pas autant d’effet que ceux à l’avant. 

Le design dans son ensemble est vraiment réussi. La nouvelle Accord Hybrid paraît plus trapue et plus solide sur la route que l’ancienne. Quand j’en croise une, je reste toujours impressionné par son allure imposante. Pour une berline intermédiaire familiale, la combinaison de la calandre, des phares à DEL et des jantes 2 tons de 17 pouces (chaussées de pneus à faible résistance au roulement) a de quoi charmer.

Le confort demeure la priorité numéro un
Évidemment, comme il s’agit d’une voiture à usage familial, la Honda Accord Hybrid 2017 se doit d’être généreuse en termes d’accès et d’espace. Son profil surbaissé n’est qu’un trompe-l’œil, car l’intérieur est vraiment très spacieux, même avec le toit ouvrant de la version Touring. Moi qui mesure 6 pieds et 3 pouces, j’ai réussi à m’assoir derrière le conducteur sans même devoir presser mes genoux contre le dossier. De plus, en version Touring, les places arrière sont chauffantes. Dommage, par contre, que les dossiers ne se rabattent pas pour accueillir de plus gros objets. Au moins, le coffre peut engloutir une quantité appréciable de bagages (382 litres) malgré la présence de la batterie au lithium-ion non loin de là.

Je n’aime pas autant les places avant, par contre. L’espace n’est pas un problème, le confort non plus, mais l’épaisseur du rembourrage surélève la position de conduite. Les personnes de taille petite ou même moyenne ne risquent pas de se plaindre, toutefois. Les sièges en soi, à l’image du reste de l’habitacle, sont de très grande qualité. Les espaces entre les panneaux sont minces, les matériaux utilisés sont de premier ordre (du cuir perforé dans la Touring) et le dégagement abonde. 

Côté technologie, le système d’infodivertissement de la Honda Accord Hybrid 2017 ne présente aucun bouton, seulement des commandes tactiles qui apparaissent une fois la clé tournée à la position accessoires. Ça ne me dérange pas tellement, à part le contrôle du volume qui nous oblige à faire glisser une minuscule barre à l’écran. Oui, il y a des boutons sur le volant, mais plusieurs conducteurs comme moi n’ont pas encore le réflexe de s’en servir. Le tout nouveau Honda CR-V 2017 ramènera la bonne vieille molette et j’ai le sentiment que le reste de la gamme Honda emboîtera le pas en temps et lieu.

Pour le reste, l’interface est superbe, en particulier le système de navigation Garmin. Les menus sont simples, l’infographie est très lisible et le fonctionnement est rapide. Apple CarPlay et Android Auto sont proposés, ce qui est une bonne chose. Après tout, les constructeurs automobiles sont souvent moins habiles pour concevoir des systèmes de navigation et multimédia que des compagnies qui se spécialisent là-dedans.

Comment est la conduite?
Le moteur à 4 cylindres de 2,0 litres à cycle Atkinson travaille avec 2 moteurs électriques pour générer une puissance totale de 212 chevaux et un couple de 232 livres-pied, ce qui s’avère suffisant pour mouvoir l’Accord Hybrid et ses kilos supplémentaires avec un bon entrain. Si ça vous tente, un mode électrique est disponible tant et aussi longtemps qu’il y a assez de charge dans la batterie (vous pouvez suivre le tout à l’écran ou encore sur l’affichage TFT derrière le volant). Bien que j’aie pu rouler sur de bonnes distances à une vitesse de 60 km/h sans brûler d’essence, rares sont les moments où la batterie restait suffisamment chargée pour que je puisse profiter du mode électrique.

En fin de compte, la voiture a fonctionné en mode hybride la majeure partie du temps, si bien qu’après 177 kilomètres, la consommation d’essence moyenne s’élevait à 5,7 L/100 km. Le chiffre officiel de Honda est de 5,1 litres, ce qui est réaliste, mais voyez-vous, j’ai tellement eu de plaisir à conduire la nouvelle Accord Hybrid. Sa motorisation, même avec la présence d’une boîte à variation continue, est dynamique et ne manque jamais de puissance pour les dépassements, par exemple. De plus, ses transitions entre les sources d’énergie sont presque toujours fluides.

La direction se montre vive, alors il faut faire attention de ne pas y aller trop fort avec le volant, mais une fois le tout maîtrisé, on profite d’une conduite décontractée et sereine, accentuée par la bonne insonorisation de la voiture et par le système de neutralisation active du bruit de Honda. Sur les routes plus sinueuses, l’Accord Hybrid paraît un peu lourde au début (surtout le derrière), mais elle sait nous charmer par la suite avec son museau agile et son roulement bien à plat. Oui, on sent les parois des pneus se mettre à plier lors des manœuvres plus agressives, mais l’expertise de Honda en matière de tenue de route vient compenser.

Petit bémol : si le moteur à essence intervient en douceur, il le fait un peu bruyamment. De son côté, la CVT ne permet pas un plein engagement du conducteur. En général, toutefois, la nouvelle Honda Accord Hybrid sait se montrer très douce, comme si on se promenait dans une berline ordinaire.

En vaut-elle le coup?
Cette voiture en offre-t-elle assez pour convaincre les gens de ne pas magasiner du côté des VUS et des multisegments? Honda l’espère surement, car aucun utilitaire dans sa gamme actuelle n’est disponible avec un système hybride. Autrement dit, si vous recherchez un véhicule Honda spacieux qui utilise une quelconque forme de propulsion électrique, il y a l’Accord Hybrid 2017 et c’est tout.

D’un autre côté, très peu d’autres compagnies automobiles proposent une version hybride de leurs VUS. Quand on regarde les choses de cette façon, la Honda Accord Hybrid apparaît comme une option intéressante, surtout si vous aimez le confort d’un plus gros véhicule, mais n’avez pas besoin d’une de ces boîtes carrées.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
100%
Honda Accord 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Honda Accord Berline 2017
Honda Accord Berline 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Heyman
Photos de la Honda Accord Hybrid Touring 2017