Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Santa Fe 2024, premier essai : un fort vent de changement

Hyundai Santa Fe 2024
Photo : D.Heyman
Le meilleur taux d'intérêt
Dan Heyman
Hyundai, le plus dynamique des constructeurs actuellement, transforme son VUS.

•    Auto123 effectue un premier essai du Hyundai Santa Fe 2024.

Séoul, Corée du Sud – Pas évident de trouver un exemple de transformation aussi profonde entre deux générations d'un modèle que celle à laquelle le Hyundai Santa Fe a été soumis pour 2024. Autrefois un multisegment intermédiaire assez arrondi, bien élevé et abordable, le Santa Fe est méconnaissable. Il ne ressemble à rien d'autre que Hyundai produit aujourd'hui. Il ne ressemble à rien d'autre sur la route aujourd'hui, sauf peut-être le Land Rover Defender ou le prochain Toyota Land Cruiser.

On vit d’audace chez Hyundai. Pour avoir un premier aperçu du Santa Fe transformé, nous nous sommes rendus en Extrême-Orient, où Hyundai est omniprésent.

Hyundai Santa Fe 2024, trois quarts avant
Hyundai Santa Fe 2024, trois quarts avant
Photo : D.Heyman

Design du Hyundai Santa Fe 2024 – 8,5/10

Le changement le plus évident est le passage des lignes à des formes carrées et robustes. Les ailes ont été élargies de manière à donner l’impression qu’elles saillent de la carrosserie, tandis que le toit et le hayon se rencontrent à un angle droit tellement prononcé qu’on dirait qu’ils ont tranché l’extrémité. C’est musclé, moderne et extrêmement accrocheur.

Il y a des feux arrière à DEL (de série) avec quelques ampoules alignées selon un motif H. Les phares et les phares de jour suivant le même principe. La taille des roues, pour la première fois sur un Santa Fe, peut aller jusqu’à 21 pouces. Le seul autre véhicule de la gamme à être équipé de jantes aussi massives est le Palisade. Elles adoptent de plus un aspect très haut de gamme avec leur design de rayons en forme de turbine et leur finition noir foncé.

Une autre astuce stylistique est la façon dont les concepteurs ont encadré les vitres latérales arrière avec des accents argentés. Cela rappelle bien sûr le Defender, mais bon, on ne s’en plaindra pas, c’est réussi comme allure.

Hyundai Santa Fe 2024, trois quarts arrière
Hyundai Santa Fe 2024, trois quarts arrière
Photo : D.Heyman

Le meilleur angle pour moi est la vue arrière trois quart. Le toit long et ses coins carrés associés à ces ailes évasées créent une impression de robustesse compacte généralement observée sur des véhicules des segments les plus luxueux.

À l’arrière, on retrouve une barre lumineuse qui s’étend sur toute la largeur ; le jury est encore indécis à son sujet. Elle est montée bas sur le faciès, et bien qu’o retrouve l’inscription SANTA FE au-dessus, elle semble un peu perdue dans la mer d’acier qui l’entoure. C’est un choix de design audacieux, en accord avec le style du Santa Fe dans son ensemble, mais il faut s’y habituer.

Hyundai Santa Fe 2024, intérieur
Hyundai Santa Fe 2024, intérieur
Photo : D.Heyman

L’intérieur du Hyundai Santa Fe 2024 – 9/10

Si vous imaginez que la grande fenestration et le toit élevé du Santa Fe se traduisent par beaucoup d’espace pour la tête, eh bien, vous avez entièrement raison. Les trois rangées — la seule configuration de sièges possible — offrent énormément de dégagement sous le plafond. Même à la deuxième rangée avec ses sièges légèrement surélevés, et même avec le toit ouvrant panoramique en option, j’avais l’impression qu’il y avait un pied d’espace au-dessus de ma tête. C’est incroyable, vraiment.

Les occupants de la deuxième rangée ont accès au bac de rangement avant, car il peut être ouvert depuis les sièges avant ou arrière. Intelligent. Et la troisième rangée est facilement accessible grâce au fait que les sièges de la deuxième rangée se glissent vers l’avant et que leurs dossiers se replient.

Du point de vue du style, bien qu’il y ait ces quelques allusions au Defender, le Santa Fe appose sa propre signature avec deux écrans incurvés de 12,3 pouces, un pour le bloc d’instruments et l’autre pour le système multimédia. J’ai remarqué une meilleure visibilité et une réduction des reflets. La console centrale comprend à la fois des commutateurs à rétroaction haptique et des boutons physiques plus traditionnels pour certaines commandes multimédias. Le sélecteur de mode de conduite et le levier de vitesses sont à la colonne de direction. Nous avons déjà vu cela avec l’Ioniq 5, l’Ioniq 6 et le Kona, et nous pouvons nous attendre à ce que l’approche migre vers d’autres modèles à l’avenir.

Hyundai Santa Fe 2024, écran multimédia
Hyundai Santa Fe 2024, écran multimédia
Photo : D.Heyman
Hyundai Santa Fe 2024, tapis de chargement sans fil pour les téléphones
Hyundai Santa Fe 2024, tapis de chargement sans fil pour les téléphones
Photo : D.Heyman

La technologie du Hyundai Santa Fe 2024 – 8,5/10

Ce modèle intègre la nouvelle technologie multimédia de Hyundai, ce qui signifie un système d’exploitation plus rapide, de meilleurs graphismes et un écran plus massif. Les icônes sont plus grosses, ce qui réduit le nombre qui peut apparaître simultanément à l’écran. Il faut donc naviguer un peu plus dans les menus pour arriver là où l’on souhaite.

La forme incurvée de l’écran facilite son accès depuis le siège du conducteur. Les applications Apple CarPlay et Android Auto fonctionnent toutes les deux avec une connexion sans fil, même si vous optez pour le système de navigation, ce qui n’est pas le cas avec le Kona. Il n’y a pas une, mais deux plaques pour le chargement sans fil des téléphones. C’est inclus de série.

La grande fenestration et les extrémités carrées du Santa Fe facilitent les manoeuvres de stationnement, mais si vous souhaitez profiter d’une meilleure visibilité, une caméra de recul multiangles propose une vue à 360 degrés, ainsi qu’une vue au-dessus de la roue, pour ne pas abîmer les jantes. Il y a aussi un rétroviseur intérieur à affichage numérique pour faire disparaître les appuie-tête des sièges arrière et tout ce qui peut obstruer la vue par moment.

Hyundai Santa Fe 2024, de profil
Hyundai Santa Fe 2024, de profil
Photo : D.Heyman

Comment est la conduite du Hyundai Santa Fe 2024 – 8/10

La puissance peut provenir de deux mécaniques : un 4-cylindres turbo de 2,5 litres développant 277 chevaux et 311 lb-pi de couple, ou encore un 4-cylindres turbo hybride turbo de 1,6 litre (232 chevaux, 271 lb-pi). D’autres marchés recevront une version hybride rechargeable, mais hélas, ce n’est pas le cas pour le Canada. Pourquoi ? Principalement parce que Hyundai commence à passer à des options entièrement électriques sur notre marché plutôt que des modèles PHEV. Un signe des temps.

Le moteur de 2,5 litres tire vigoureusement dès l’accélération ; il est associé à une transmission à huit rapports et à double embrayage qui présélectionne le prochain rapport avant même son passage, rendant la transition d’autant plus rapide et l’accélération d’autant plus fluide et affirmée.

Bien qu’il y ait beaucoup d’espace à l’intérieur, le nouveau Santa Fe n’est pas beaucoup plus gros ou plus lourd que le modèle sortant, et on le ressent à l’accélération.

Hyundai Santa Fe 2024, moteur à système hybride
Hyundai Santa Fe 2024, moteur à système hybride
Photo : D.Heyman

La version hybride n’est pas tout à fait aussi dynamique — elle est plus lourde, mais elle offre moins de puissance et de couple, après tout. La présence du turbo, ainsi que d’une boîte automatique à six rapports (pas de CVT ici) compense en partie. Vous entendrez le moteur faire de gros efforts en appuyant vivement sur l’accélérateur, surtout en montée, mais je ne serais pas inquiet de faire des dépassements sur autoroute.

Les deux versions bénéficient de nouveaux réglages de suspension et de géométrie, ce qui se traduit par une conduite très confortable (vous sentirez les bosses avec les roues de 21 pouces, cependant). Il y a peu de roulis malgré le fait que le Santa Fe soit un véhicule très haut avec une garde au sol suffisante pour permettre un peu de tout-terrain. Bien qu’il soit plus cubique qu’auparavant, le VUS a maintenant un coefficient de traînée plus faible pour une conduite plus fluide, mais aussi plus silencieuse.

Au Canada, les Santa Fe héritent de modes de conduite tout-terrain en plus des trois modes de conduite réguliers (Sport, Eco et Custom), de sorte que les conducteurs peuvent choisir parmi les réglages Snow, Mud et Sand. Hyundai souhaite que les propriétaires de Santa Fe emmènent leur véhicule hors route. La compagnie décrit même son véhicule comme idéal pour le camping en raison de la grande ouverture lorsque le hayon est ouvert, faisant de l’endroit un espace pour se réunir. On ne retrouve pas de table comme avec le Ford Bronco Sport, mais le plancher est bien plat et le hayon est assez grand pour créer un peu d'auvent sous lequel vous pouvez attacher vos bottes, etc.

Hyundai Santa Fe 2024, avant
Hyundai Santa Fe 2024, avant
Photo : D.Heyman

Quelques-unes de vos questions sur le Hyundai Santa Fe 2024

Le Santa Fe PHEV sera-t-il disponible au Canada à l'avenir ?
C’est possible, mais avec l’Ioniq 7 à l’horizon, il y a de fortes chances que c’est ce que Hyundai suggérera aux acheteurs qui veulent un VUS à trois rangées avec une motorisation électrique.

De quelle taille est le Santa Fe 2024 par rapport au modèle précédent ?
Il est plus gros à presque tous égards : il est plus long de 45 mm, plus haut de 35 mm, et son empattement plus long de 50 mm. Il offre aussi 100 litres de plus pour le rangement, pour un total de 1148.

Le mot de la fin
Notre première rencontre avec le Santa Fe 2024 nous a surtout impressionné au niveau du style du modèle et de l'espace intérieur qu’il offre. Je devais me rappeler sans cesse que le Santa Fe est en fait un VUS intermédiaire du segment D plutôt qu'un modèle de segment E comme le Palisade. Il a toute cette hauteur sous plafond, d'excellents sièges arrière et une troisième rangée, des caractéristiques peu communes pour un véhicule de ce segment. Ajoutez deux groupes motopropulseurs performants et vous avez un Santa Fe apte à attirer non seulement les regards, mais aussi les acheteurs.

Points forts

  • - Style très unique
  • - L'espace intérieur est plus que généreux
  • - Bonne technologie

Points faibles

  • - La version hybride travaille d’arrache-pied avec des charges plus lourdes
  • - Modèle hybride rechargeable (PHEV) non disponible au Canada

Concurrents pour le Hyundai Santa Fe 2024

  • - Chevrolet Traverse
  • - GMC Acadia
  • - Honda Pilot
  • - Kia Sorento
  • - Volkswagen Tiguan
Hyundai Santa Fe 2024, arrière
Hyundai Santa Fe 2024, arrière
Photo : D.Heyman
Dan Heyman
Dan Heyman
Expert automobile
  • Plus de 12 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 70 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 150 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque